Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haïti: Le centre-Ville de Port-au-Prince sous tension

Les étudiants des facultés de Droit et d’Ethnologie ont transformé le centre ville de Port-au-Prince, notamment les parages du Champ de Mars en un véritable champ de bataille. Cela a provoqué de grands mouvements de foule, suscité la peur et poussé les gens à rentrer chez eux.

Ça fait deux jours depuis que ces étudiants, qui disent se batter pour la tenue du procès PetroCaribe et l’arrestation de tous les voleurs, rend la vie insupportable au centre-ville, à moins de vingt-quatre heures d’un «soulèvement général» annoncé le mercredi 17 octobre par des politiciens de l’opposition pour exiger des comptes sur les Fonds PetroCaribe.

Ces étudiants ont dressé des pneus enflammés sur plusieurs rues du centre-ville, provoquant de terribles bouchons. La police a tenté de les disperser à coups de grenades lacrymogènes. Cela n’a pas suffi. Les étudiants promettent de maintenir la mobilisation pour le 17 octobre. L’Administration Moïse-Céant est averti.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu

Actualités

Kidnaping: un mouvement de protestation à la Rue Cameau dans la commune de Port-au-Prince ce mardi pour exiger la libération d’un cadre du collège...

Actualités

Affaire PetroCaribe: la FJKL demande au Doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince de désigner un nouveau juge d’instruction Selon les informations recueillies...

Actualités

Matinée de tension dans les rues de la capitale, 6 véhicules incendiés, les 5 policiers sont libérés pour être placés en isolement à l’inspection...

Actualités

Rapport PetroCaribe: Nou Pap Dòmi et Nou Pap Konplis exigent maintenant les arrêts de débet et quitus. La publication de la troisième et dernière...