Connect with us

Actualités

Haïti : L’essentiel de l’actualité du dimanche 24 mai 2020

Published

on

Haïti Actualité
100 PWEN GRATIS
403 views

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7.

 

1- Covid-19-Haïti: 865 cas confirmés, 53 nouveaux cas en 24 heures

Le ministère de la santé publique et de la population (MSPP) a informé ce samedi 22 mai que le pays compte 865 cas testés positifs au covid-19. “Le ministère de la santé publique informe la population autour de 53 nouveaux cas de contamination en date du 22 mai dans le pays. Ce qui porte le bilan à 865 personnes testées positives au Covid-19, 810 actifs, 26 décès et 22 cas de guérison “, peut-on lire dans le communiqué numéro 53 du MSPP.

Le département de l’Ouest est le plus touché avec 641 cas, dont 15 nouveaux cas de contamination en 24 heures. Delmas est la commune la plus touchée avec 167 cas. Port-au-Prince (154) Petion-Ville (147), Croix-des-Bouquets (53), Tabarre (44), Carrefour (34), Cité Soleil (14) sont les communes de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince où plus de cas de coronavirus sont recensés.

Lait Bongu

2- Une nouvelle cargaison de matériels sanitaires est arrivée en Haïti

Dans la nuit du vendredi 22 mai 2020, le Ministère de la Santé Publique et de la Population a reçu un 7ème avion apportant une nouvelle cargaison d’équipements et de matériels médicaux destinés à la prise en charge des personnes atteintes de la Covid-19. L’avion qui a atterri en début de soirée sur le tarmac de l’aéroport international Toussaint Louverture avait à son bord 2 générateurs d’oxygène et 545 bombonnes d’oxygène munies de régulateurs indispensables pour soulager les personnes présentant des troubles respiratoires.

3- L’État prend un décret pour réprimer par des emprisonnements

Le pouvoir en place a pris un décret, en date du jeudi 21 mai 2020, pour imposer des peines d’emprisonnement, faire payer des amendes et de soumettre à des travaux d’intérêt général les contrevenants, les gens qui violent l’état d’urgence sanitaire. Ces mesures, qui constituent le « cadre légal » pour réprimer toute personne refusant de porter de masque dans les lieux publics ou qui ne respecte pas le couvre-feu, sont prises afin de limiter la propagation de la Covid-19 dans le pays.

Même si certaines dispositions du décret peuvent prêter à équivoque ou difficilement applicable connaissant la mentalité des haïtiens, l’ambiguïté des mesures comme celle sur les 30% du nez qui doit être caché (comment déterminer ces 30 %) ou la passivité des agents de police dans les rues, l’administration Moïse-Jouthe veut forcer la population à changer de comportement pour mieux mener la lutte contre le coronavirus.

4- BAI et RNDDH alertent sur l’éventuelle déportation vers Haïti d’un criminel

L’administration fédérale américaine s’apprêterait à déporter vers Haïti le 26 mai prochain le nommé Emmamuel Toto Constant, l’un des auteurs matériels et/ou intellectuels du massacre de Raboteau.

L’information est révélée par le Bureau des Avocats Internationaux (BAI) et le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) dans une correspondance adressée en date du 16 mai 2020 au Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique Lucmanne Delille.L’objectif de cette correspondance est de demander au titulaire du MJSP d’instruire le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets à l’effet de mobiliser la police judiciaire pour saisir, à sa descente d’avion, le nommé Emmamuel Toto Constant, jugé puis condamné par le Tribunal Criminel des Gonaïves dans le cadre du procès dudit massacre.

5- Fermeture du TPI des Cayes, le doyen est revenu sur sa décision

Dans un avis en date du 20 mai 2020, le doyen du tribunal de première instance des cayes, Me Pierre Ezéchiel Vaval, a annoncé la suspension des audiences pénales et civiles jusqu’à nouvel ordre, à cause de la pandémie du Coronavirus.  Mais dans une interview accordée à la rédaction de Juno7 , le 22 mai, le Commissaire du gouvernement des cayes, Me Ronald Richemond, informe que le doyen était rapidement revenu sur sa décision.

Me Ronald Richemond affirme qu’aucun cas de Covid-19 n’a été detecté au niveau du tribunal, les deux detenus testés positifs à la Covid-19 sont placés à la garde à vue du commissariat de police des Cayes et non à la prison civile des cayes. Cette mesure s’inscrivait donc dans un cadre préventif de la lutte contre la maladie du Coronavirus.

Actimed_728

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,385 other subscribers

Archives