Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haiti: L’essentiel de l’actualité du mardi 8 juin 2021

Haiti: L'essentiel de l'actualité du mardi 8 juin 2021

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7

Report sine die du référendum par le CEP en raison de la Covid-19

Le Conseil électoral provisoire (CEP), dans un communiqué en date du lundi 7 juin, a annoncé un report sine die du référendum constitutionnel prévu le 27 juin 2021. “Suite au renouvellement de l’état d’urgence par l’Exécutif le 31 mai 2021, tenant compte des différentes rencontres avec la cellule scientifique et le Ministère de la Santé Publique et de la Population, le CEP se voit dans l’obligation d’ajourner le scrutin référendaire du 27 juin 2021”, lit-on dans ce communiqué.

Le CEP précise que “cette décision est motivée par les difficultés pour l’institution électorale de rassembler et de former l’ensemble du personnel vacataire pour la réalisation du scrutin”. Par conséquent, un nouveau calendrier d’activités référendaires et électorales sera adopté et publié par le Conseil après les recommandations des autorités sanitaires et les avis techniques des cadres de l’institution électorale, a promis le CEP.

COVID-19: le MCI promet des sanctions en cas de spéculation sur les produits pharmaceutiques

Dans un communiqué publié ce lundi 7 juin 2021, le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) promet des sanctions en cas de spéculation sur les produits pharmaceutiques utilisés dans le traitement des symptômes liés au coronavirus. “Le Ministère du Commerce et de l’Industrie a l’avantage de rappeler à toutes les personnes concernées et au public en général que la pratique de la spéculation illicite (marché noir) est strictement interdite. Et cela, conformément à la Loi du 20 décembre 1948 sur la spéculation illicite et au Décret du 25 novembre 2020 fixant les règles relatives à l’obligation d’affichage des prix, au paiement en gourde et à la part des marges bénéficiaires dans la détermination des prix”, précise le document.

Pour la Cour Suprême des Etats-Unis, les titulaires du TPS ne pourront pas avoir la résidence permanente

Les juges de la Cour suprême des Etats-Unis ont déclaré à l’unanimité, ce lundi 7 juin 2012, que les immigrants entrés illégalement aux États-Unis ne peuvent pas demander une carte verte simplement parce qu’ils bénéficient d’un statut de protection temporaire ou TPS. Cette décision de la plus haute instance judiciaire du pays douche les espoirs de centaines de milliers de bénéficiaires du TPS. Cette décision constitue un revers pour des milliers de résidents américains qui sont temporairement protégés de l’expulsion en raison de conditions dangereuses dans leur pays d’origine et qui souhaitent maintenant rester de manière permanente aux États-Unis.

Des associations du secteur privé demandent au gouvernement de surseoir au projet de référendum

Quatre entités du secteur privé des affaires ont écrit au ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez, en vue de fixer leur position quant au projet de référendum constitutionnel. Dans ce document daté du 7 juin 2021, l’Association Touristique d’Haïti (ATH), l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), la Chambre de Commerce Américaine (Amcham) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ouest (CCI), demandent au gouvernement de surseoir au projet de référendum constitutionnel pour garantir une concertation inclusive et participative

Cette position est le fruit de plusieurs séances d’information ouvertes et transparentes, où des experts en droit et en droit constitutionnel, ont pu faire un examen approfondi et objectif du texte d’avant-projet élaboré et proposé par le gouvernement et aussi une analyse poussée du processus référendaire au regard du cadre légal existant.

Les Nations Unies, préoccupées par la recrudescence de la violence sur les populations civiles en Haïti

Les Nations Unies, dans un communiqué publié le 6 juin 2021, affirment être préoccupées par l’impact de la recrudescence des actes de violence sur les populations civiles. Ces affrontements violents entre gangs rivaux de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, disent ils, se font de plus en plus fréquents tandis que le pays fait également  face à une forte résurgence de la COVID-19. Les Nations Unies, dans cette note, rapportent que “ces graves incidents, recensés notamment à Martissant, Cité-Soleil et Bel Air, font de nombreux morts et blessés et contraignent également des centaines de familles à fuir leur domicile pour assurer leur sécurité.”

La communauté humanitaire est entièrement mobilisée pour appuyer les autorités nationales et municipales, ainsi que les acteurs locaux qui font preuve d’une grande solidarité communautaire, en accordant une assistance immédiate à ces populations en préparant un plan de relocalisation lorsque cela sera nécessaire et possible.

Le SDP promet une réponse à l’OEA, et critique ceux qui veulent négocier des miettes

Le Secteur Démocratique et Populaire, dans un communiqué publié le dimanche 6 juin a fixé sa position sur la conjoncture actuelle. Pour ne pas se voiler la face et qualifier de traite par certains, cette frange de l’opposition avant même de répondre officiellement à l’invitation de l’organisation des États américains (OEA) à venir négocier une sortie de crise a écarté toute possibilité de négocier avec l’actuel président de la République. ” Le Mandat Constitutionnel de Jovenel Moise a pris fin depuis le 7 Février 2021.

La Position du Secteur Démocratique et Populaire reste la même: pas de négociation avec les assassins, pas de cohabitation avec Jovenel Moise, pas de référendum avec Jovenel Moise, pas d’élections avec Jovenel Moise”, ont écrit André Michel, Marjory Michel et Nenel Cassy. Tout en confirmant qu’il est formellement invité à rencontrer les membres de la mission speciale du Conseil permanent de l’OEA, le SDP a fait savoit que sa “position officielle ne sera connue que le Mardi 8 Juin 2021, à 10 heures AM, au cours d’une conférence de Presse sur la Conjoncture générale du Pays. ”

Haiti: L'essentiel de l'actualité du mardi 8 juin 2021

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu