Connect with us

Actualités

Haïti : l’essentiel de l’actualité de ce samedi 28 mars 2020

Published

on

Haïti Actualité
Lait Bongu

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours avec Juno7.

– Enlevé en début de matinée du vendredi 27 mars au niveau de Pèlerin, le docteur Jerry Bitar de l’hôpital Bernard Mevs, a été libéré aux environs de 22 heures hier soir. Selon un proche du médecin, ses ravisseurs n’ont exigé aucune rançon.

– Des opérateurs de l’autorité aéroportuaire Nationale (AAN) ont lancé le jeudi 26 mars 2020 une opération d’aspersion dans les différents bureaux de l’aéroport International Toussaint Louverture , les salles de départ et d’arrivée, et d’autres points stratégiques de l’institution. Cette opération selon le responsable du Service contrôle qualité, Luc Clervin Saintilmond vise à prévenir la pandémie du Coronavirus notamment dans l’enceinte du bâtiment. Les produits utilisés pour la désinfection des bureaux ne sont pas nocifs, a garanti M. Saintilmond qui dit avoir eu les expertises des Spécialistes en la matière avant de mettre à exécution ce projet.

Actimed_728

– Hier vendredi 27 mars, le président de la République Jovenel Moïse a fait le point sur les mesures économiques et sociales prises par l’exécutif en vue de mieux faire face au Covid-19.

Dans une adresse à la nation, le chef de l’Etat est revenu sur les mesures économiques et sociales adoptées par l’exécutif afin de renforcer la réponse gouvernementale face au Covid-19, ce mal planétaire qui s’est installé dans le pays depuis le 19 mars 2020. Il a annoncé de nouvelles mesures apparemment significatives.

– Une opération menée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire dans la soirée du jeudi 26 mars 2020 à la suite de la libération sans rançon d’une mineure enlevée à Carrefour, la PNH a procédé à l’arrestation de ETHEART Kimley Louis Jeune. Ce dernier est identifié comme celui qui a enlevé la fillette en date du 19 mars. L’arrestation s’est déroulée en présence de la juge de paix Martine Mombrun.

– L’ambassade des États-Unis adresse un ultimatum aux citoyens américains qui veulent laisser le pays car les vols ne seront pas autorisés au delà du 30 mars. “À l’heure actuelle, les lignes aériennes des vols charters commerciaux directs ne sont autorisées à opérer des vols d’Haïti vers les États-Unis que jusqu’au lundi 30 mars. L’Ambassade des États-Unis ne peut garantir que les vols vers les États-Unis continueront au-delà de cette date”, selon une note. La ligne aérienne Jet Blue, selon l’ambassade américaine avait obtenu l’autorisation du gouvernement haïtien pour opérer des vols de rapatriement pour les citoyens américains souhaitant quitter Haïti.

– Le gouvernement de Joseph Jouthe a pu obtenir une enveloppe de 50 millions de dollars américains mobilisés préalablement par de la Banque Interarnéricaine de Développement (BID) pour financer des projets de développement.

Pour coordonner et administrer la réponse gouvernementale face à la pandémie de Coronavirus déjà présente sur le sol haïtien, le gouvernement de Joseph Jouthe semble être mobilisé. Dans une circulaire publiée le 26 janvier 2020, le gouvernement précise que des ressources financières destinées à la lutte contre le COVID-19 sont dégagées du Trésor public et des fonds provenant des dons et aides des bailleurs de fonds.

– Le chef du gouvernement a mis sur pied deux nouvelles structures pour lutter efficacement contre la pandémie du covid-19 dans le pays. Il s’agit d’une cellule scientifique comptant en son sein des médecins et un sociologue, ainsi qu’une cellule de communication de gestion de la crise.

“Dans le cadre de la déclaration d’état d’urgence sanitaire pour une période d’un mois pour lutter contre la propagation du Coronavirus (COVID-19) est constituée une cellule scientifique de gestion de la crise avec pour principales attributions de collecter et de traiter des données liées au COVID-19, et de produire des recommandations à la cellule gouvernementale”, a précisé le communiqué du premier ministre.

– Dans un rapport de 15 pages publié le jeudi 26 mars, le Réseau National de Défense des Droits Humains fait la radiographie du fonctionnement d’une dizaine de commissariats et de prisons après la confirmation des deux premiers cas de contamination au Coronavirus en Haïti. Parmi ces centres de détention, l’on peut citer les prisons de Port-au-Prince, de Cabaret et de Croix-des-Bouquets et les commissariats de Petit-Goâve et de Delmas 33.

Dans le cadre de ce travail réalisé du 23 au 25 mars, les enquêteurs du RNDDH disent constater un manque d’harmonisation et de similitudes dans les quelques mesures de prévention et de protection appliquées dans les centres de détention et de retention.

– Désormais les deux cartes d’identification (ancienne et nouvelle sont valides jusqu’à nouvel ordre). Le ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) a annoncé ce vendredi 27 mars, l’annulation de la décision prise en date du 31 décembre qui consacrait l’expiration de l’ancienne carte d’identification nationale au 31 mars prochain, peut-on lire dans une note signée du ministre Lucmane Délile.

Cette décision est motivée par le souci de respecter la mesure de distance sociale imposée par arrêté présidentiel. Plus d’un avait observé que dans les bureaux de l’Office national d’identification, notamment au Kiosque Occide Jeanty, (Champ de mars) des gens étaient entassés dans de longues files d’attente pour s’inscrire ou pour récupérer la nouvelle carte.

+d’infos sur juno7.ht/dn

Advertisements

John F. Moreau (PDG) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Météorologiste)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 967,604 other subscribers

Commentaires

Archives

Advertisements

On en Parle