Connect with us

Politique

Haïti-Politique: Gary Bodeau salue l’alternative proposée par l’opposition et invite les autres protagonistes à mettre leurs cartes sur la table

Published

on

Haïti-Politique: Gary Bodeau salue l'alternative proposée par l'opposition et invite les autres protagonistes à mettre leurs cartes sur la table 29
MG Motors 720
1,362 views

Si le président du Grand Corps, le Sénateur Carl Murat Cantave a rejeté d’un revers de main, l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti qui prévoit la caducité du parlement, son homologue de la chambre basse, Gary Bodeau en fait une lecture appréciative de ce document, synthèse des multiples rencontres entre des acteurs de différents secteurs de la vie nationale.

Sur son compte twitter, 24 heures après la publication de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti, Gary Bodeau s’exprime sur ce qu’il voit comme un pas dans la bonne direction.

“Contrairement à beaucoup d’observateurs, je pense que le document soumis par l’opposition à l’appréciation de la Nation est un pas dans la bonne direction. Cela prouve que le dialogue politique a débuté. J’encourage vivement les autres protagonistes à mettre leurs cartes sur la table”, écrit l’élu de Delmas.

“À quelque chose malheur est bon”, ce viel adage, résume au mieux ce deuxième tweet de Gary Bodeau qui décrit de manière la plus exhaustive, sa compréhension de la conjoncture socio-politique .

La Réserve banner1

“Cette crise multiforme aux racines profondes qui secoue le pays est une opportunité qui s’offre à nous. Il est décidément temps de changer de paradigme et de faire les choses autrement”.

Plus loin, Gary Bodeau virevolte le drapeau blanc. Pour lui, le dialogue est aujourd’hui indispensable dans un pays où le climat politique, sécuritaire reste tendu. “Je fais donc appel aux forces vives de la nation pour leur dire que le cadre de vie que nous avions tous aménagé depuis des décennies touche à sa fin. Il faut mettre de côté nos différends pour s’approprier du présent et réorienter l’avenir”, peut-on lire dans l’une de ses publications.

S’agissant des examens officiels fixés pour le lundi 24 juin, Gary Bodeau s’exprime aussi. “Je demande à la Police Nationale et à la justice de sévir avec la dernière rigueur contre celles et ceux qui voudront s’en prendre à nos enfants /nos écoles lors des examens officiels de ce lundi”, déclare le député dans un dernier tweet.

Jeep9.99
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,081 other subscribers

Archives