Connect with us

Actualités

Haïti-Politique : Le Groupe des 4 sénateurs de l’opposition ne reconnaît plus l’autorité de Jovenel Moïse

Published

on

Haïti-Politique : Le Groupe des 4 sénateurs de l’opposition ne reconnaît plus l’autorité de Jovenel Moïse 28
Innee Beauty Parlour

Dans une correspondance en date du 3 juin 2019, le Groupe des 4 Sénateurs de l’opposition interpelle le président du Sénat sur la nécessité de jouer son rôle de « dernier rempart de la République » face à la crise endémique à laquelle fait face le pays. « Il est un impératif pour vous d’assumer votre responsabilité car l’histoire retiendra en bien ou en mal vos actions présentes » soutient le Groupe.

Aussi appellent-ils le Président du Sénat à transférer le dossier PetroCaribe par devant la justice. « Ayez le courage d’envoyer le dossier Petro Caribe par devant la justice car depuis les deux rapports de la commission spéciale et commission Ethique et Anti-Corruption du Sénat suivis des deux rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif; la population haïtienne attend que la justice haïtienne fasse son travail dans ce vaste détournement de fonds».

Les sénateurs de l’opposition croient que chaque personne épinglée dans le cadre de ce dossier doit se mettre à la disposition de la justice sans aucune considération. Car, expliquent-ils, nul est au-dessus de la loi. Selon eux, le président Jovenel Moise doit prêcher par l’exemple en se mettant volontairement à la disposition de la justice pour les crimes financiers qui lui sont reprochés comme ancien PDG d’Agritrans.

Un président qui, selon le Groupe des 4, n’a plus la crédibilité et la moralité suffisantes pour continuer à mener la barque de la Nation. Les quatre sénateurs annoncent qu’ils ne reconnaissent plus l’autorité de Jovenel Moise à la tête du pays. Ils justifient cette position par le fait que le chef de l’Etat est épinglé dans ce dossier de corruption.

Pour ces sénateurs, mêmes les actes administratifs et arrêtés signés dès maintenant par le locataire du Palais national ne devraient pas avoir d’effets pour le pays. Ils invitent les acteurs de la scène nationale à se mettre ensemble afin de remplacer dans un court délai Jovenel Moïse à la tête de l’Etat. À la communauté internationale qui soutient depuis trop longtemps ce pouvoir, elle est également invitée à se ressaisir afin d’éviter le pire au pays.

Nissan

Saluant leur courage, ces parlementaires invitent la population et les Petrochallengers à rester vigilants face aux manœuvres malsaines des députés, proches de l’administration de Jovenel Moïse qui ont tenté de mettre en accusation les juges de la Cour.

Lait Bongu

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,222 other subscribers

Archives