You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Politique

Haïti-Politique : Le président du Sénat Joseph Lambert fait le point sur l’agenda du Grand corps

Published

on

Dans une interview accordée à plusieurs médias de la capitale, le président du Grand corps, Joseph Lambert, a communiqué les différents projets que compte entreprendre le Sénat dans les jours prochains.

Concernant la manifestation prévue ce 18 novembre, il a annoncé qu’un échange a lieu entre le CSPN et la Commission justice et Sécurité du Sénat afin de définir un plan de sécurité pour l’occasion.

Et ce, en raison des préoccupations des différents pouvoirs de l’État dont l’Éxecutif et le Parlement.

Il en profité pour condamner les actes de violences qui contribuent, selon lui, à enfoncer les couches les plus vulnérables de la population dans la misère.

Le président du Sénat croit qu’il est crucial qu’un dialogue soit initié avec les différents secteurs du pays. Ce dialogue devra déboucher sur un pacte de gouvernabilité et l’intégration des secteurs “saints et positifs “ dit-il, dans le système de gestion et d’administration du pays.

En outre, les sénateurs se réuniront avec le Conseil supérieur de la Police nationale mardi prochain, lors d’une séance publique, a révélé l’élu du Sud-Est.

« Le CSPN présentera un compte rendu des différentes actions entreprises pour l’occasion », a-t-il fait savoir.

Il a aussi informé qu’à cette séance, les ministres de l’intérieur et de la justice, le directeur général de l’ONI et le directeur des Archives nationales seront également présents.

Ce sera l’occasion d’aborder plusieurs dossiers dont ceux concernant le Fonds National pour l’Éducation (FNE), le Fonds d’Entretien Routier (FER), du Dermalog, entre autres.

Par ailleurs, le sénateur Joseph Lambert a aussi rappelé que le projet de loi électorale sera déposé sous peu au Sénat de la République et à la Chambre des députés.

Les parlementaires devront se pencher sur le budget de l’exercice fiscale 2018-2019, la loi électorale et l’accord suisse, selon les informations révélées par l’élu du Sud-est.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!