Connect with us

Actualités

Haïti-Politique : les sénateurs de l’opposition ont saccagé la salle de séance

Published

on

Haïti-Politique : les sénateurs de l’opposition ont saccagé la salle de séance 28
Lait Bongu

Programmée pour ce jeudi 30 mai, la séance de présentation de l’énoncé de la politique générale du Premier ministre nommé nage déjà dans l’incertitude et le chaos. Des sénateurs de l’opposition, en effet, ont saccagé la salle devant accueillir la séance ce jeudi matin. 

La séance de ce jeudi devrait donc capoter puisque même le système de sonorisation a été totalement détruit, selon les constats d’un reporter de l’agence de presse Juno7.

Pour l’instant, les quatre sénateurs sont présents au Palais législatif. Evalière Beauplan accuse le président du Sénat d’être à l’origine de cette crise. Car, explique-t-il, Carl Murat Cantave n’est pas à la hauteur.

Intervenant sur les ondes d’une station de radio de la capitale, le Sénateur Nenel Cassy a fait savoir que lui et ses collègues ont fait le travail de la population.

Un sénateur, sous couvert de l’anonymat , a révélé que l’acte a été bel et bien planifié. Une réunion entre sept sénateurs dont ceux du groupe des quatre, selon ses dires, a eu lieu chez son Collègue du Nord-Ouest Evalière Beauplan.

Jac

Cette même source dénonce le Sénateur Jacques Sauveur Jean qui aurait conseillé au groupe des quatre à pendre les devants pour empêcher la tenue de la séance ce jeudi. Élu sous la bannière du PHTK, il avait pris part à une réunion du groupe majoritaire. Selon cette source, le sénateur du Nord Est aurait appelé le groupe des quatre pour leur dire que s’ils ne prenaient pas les devants, ils n’allaient pas réussir leur coup. Car, selon cette source, toutes les dispositions ont été prises par la majorité au Sénat afin que le Premier ministre nommé présente l’énoncé de sa politique générale.

Pour sa part, le sénateur Kedlaire Augustin, proche de l’Exécutif, a qualifié de « terrorisme d’État » les actes des quatre sénateurs. L’élu du Nord-Ouest croit que ces tentatives des quatre sénateurs s’expliquent par le fait que leurs mandats vont arriver à terme. Il dit, toutefois, attendre que la séance se termine. En ce sens, il n’écarte pas un passage en force du groupe majoritaire, proche du pouvoir exécutif.

En faisant échec à la présentation de la politique générale du premier ministre nommé Jean-Michel Lapin, les sénateurs de l’opposition dont Nenel Cassy, Antonio Cheramy, Evalière Beauplan et Ricard Pierre, ont porté un coup au pouvoir exécutif et ses alliés avec cette énième stratégie.

Suzuki 9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,119 other subscribers

Archives