Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Haïti-Politique: “Si Jovenel Moïse ne démissionne pas avant mardi, les militants doivent occuper tous les bureaux de l’État en signe de rébellion”, dixit Nenel Cassy

Réagissant à la grande mobilisation générale annoncée pour le dimanche 9 mai à travers le pays, le Sénateur des Nippes, Nenel Cassy, membre du groupe des 4 sénateurs qui s’autoproclame groupe 4/4, appelle la population à occuper les bureaux d’ici mardi si entre-temps le Président Jovenel Moïse n’abandonne pas le pouvoir.

“Le peuple est notre patron. Il lance une série de manifestations, nous n’avons qu’à le suivre dans les rues aussi longtemps qu’il le voudra”, avance le Sénateur qui encourage un pourparler actif et rapide avant lundi entre les forces vives de la nation sur l’après Jovenel en vue d’éviter tout imprévu.

“Jovenel Moïse n’a plus sa place au palais national et toutes ses décisions seront automatiquement rejetées par le groupe dont il fait partie. c’est le cas pour son premier ministre nommé qui est désormais une page tournée” ajoute Nenel Cassy affirmant qu’Il n’y aura pas de Premier ministre tant que Jovenel est à la tête du pays.

Au cas où le président ne démissionne pas avant mardi, le sénateur dit avoir un plan dont le but est de saper l’autorité du chef de l’État cité dans le 2e rapport d’audit de la CSC/CA. Lequel plan mettra en scène les militants, que Cassy encourage d’ailleurs à rester dans les rues le temps qu’il faudra, au cœur de l’action.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Celui-ci passera par une prise de possession, par les manifestants, de tous les bureaux de l’Administration Publique. “Il faut que les militants en prennent le contrôle de tout en les appelant à respecter l’intégrité physique des membres du PHTK”dit-il.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu