Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haiti: Prolongation d’une année du mandat du BINUH doté d’une unité de police et de correction

Getting your Trinity Audio player ready...

Haiti: Renouvellement d’une année du mandat du BINUH doté d’une unité de police et de correction qui comprendra jusqu’à 42 personnes civiles. Gel des avoirs, interdiction de voyage et des transferts d’armes parmi les nouvelles mesures annoncées pour aider le gouvernement dans le combat contre l’insécurité.

(Port-au-Prince, Haïti).- Le Conseil de Sécurité de l’ONU a voté, ce vendredi 15 juillet, en faveur d’une prolongation du mandat du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) dans le pays pour juillet 2023. C’était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines. Le conseil de sécurité l’a rendu officiel. Les États membres de cet organe de l’ONU ont accordé un vote de confiance au BINUH sur la base de la résolution 2645 (2022), un texte produit par les États-Unis et le Mexique.

Dans cette résolution, le conseil de sécurité de l’ONU juge qu’il est important de donner au BINUH les moyens de remplir son rôle de bons offices, d’engager tous les secteurs de la société haïtienne, en particulier les acteurs politiques, la société civile, les femmes et les chefs religieux, y compris les communautés vivant dans les zones contrôlées par les gangs, en faveur d’un consensus politique, ainsi que des réformes nécessaires pour accroître le soutien de police consultatif à la Police nationale d’Haïti (PNH) et rouvrir les commissariats de police en réponse à la violence des bandes armées.

En ce sens, il a été décidé, par l’organe exécutif de l’Organisation des Nations unies, de doter le BINUH d’une « unité de police et de correction qui comprendra jusqu’à 42 personnes civiles et détachées qui serviront de conseillers en matière de police et de services pénitentiaires et dirigée par un commissaire de police des Nations Unies. » Toujours, pour agir sur le volet de sécurité, il est demandé aux États Membres « d’interdire le transfert d’armes de petit calibre, d’armes légères et de munitions à des acteurs non étatiques qui participent ou soutiennent la violence des gangs, à des activités criminelles ou à des violations des droits de l’homme en Haïti ».

Le conseil de sécurité dit encourager « la coopération entre les États membres pour prévenir le trafic et le détournement d’armes illicites, notamment en fournissant et en échangeant des informations actualisées en temps utile afin d’identifier et de combattre les sources de trafic illicite et les chaînes d’approvisionnement ». Il a également demandé au BINUH de travailler avec l’ONUDC et d’autres agences compétentes de l’ONU pour « aider les autorités haïtiennes à lutter contre les flux financiers illicites ainsi que le le trafic et le détournement d’armes et de matériel connexe, et à améliorer la gestion et le contrôle des frontières et des ports ».

Le dialogue pour une sortie de crise

Pour reprendre le chemin de la stabilité, la résolution exige la cessation immédiate de la violence et des activités criminelles des gangs. Le conseil se déclare « prêt à prendre les mesures appropriées » comme le gel des avoirs ou l’interdiction de voyage, à l’encontre de ceux qui participent à la violence des gangs, à des activités criminelles ou à des violations des droits de l’homme, ou qui les soutiennent ».

L’organe exécutif de l’Organisation des Nations unies a réitéré la nécessité pour toutes les parties prenantes haïtiennes, y compris avec le soutien du BINUH, de la société civile et d’autres parties prenantes concernées, dans le cadre d’un dialogue national interhaïtien ouvert à tous, et, à cet égard, demande au Gouvernement haïtien de faire le point sur la situation au Conseil de sécurité d’ici au 17 octobre 2022.

En savoir plus:

Haïti – Cité Soleil: le rapport de l’OCHA fait état de 99 morts, 135 blessés et plus de 2500 déplacés

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU accuse des membres du Conseil de sécurité de bloquer l’imposition des sanctions contre...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Les membres du CPT ont eu une séance de travail avec la cheffe du BINUH, Maria Isabel Salvador...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... La cheffe du BINUH, Maria Isabel Salvador a invité la communauté internationale à être solidaire avec Haïti Le...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’ULCC a organisé une cérémonie pour marquer la journée internationale de lutte contre la corruption et a présenté...