You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Santé

Haïti-Santé: pose de la première pierre pour la construction d’un hôpital de l’OFATMA à Port-de-Paix

Published

on

Le directeur général de l’OFATMA, Joseph Agabus accompagné de la première dame de la République Martine Moïse et de la ministre de la santé publique, Marie Greta Roy Clément, a procédé le vendredi 11 janvier au lancement des travaux de construction d’un hôpital de l’OFATMA à Port-de-Paix.

La cérémonie de pose de première pierre s’est tenue à La Saline, non loin du Parc Sportif de Port-de-Paix, en présence entre autres du maire de la ville, Josué Alusma, du sénateur du Nord-Ouest, Kedlair Augustin et de l’ambassadeur du Taiwan accrédité en Haïti, Hu Cheng Hoa, premier partenaire financier de ce projet.

Les travaux qui débuteront en février prochain dureront 20 mois.  L’hôpital sera construit sur deux carreaux de terre. Il  comportera un héliport et un pavillon pour loger les médecins et infirmières.

Avec une capacité de 120 lits, l’OFATMA de Port-de-Paix sera doté de 4 services : Médecine-interne, Pédiatrie, Chirurgie et Obstétrique-Gynécologique.

Outre les services susmentionnés, l’hôpital offrira aussi des soins en neurologie, urologie, ophtalmologie, néphrologie, dermatologie, radiologie et dentaires.

Le centre hospitalier sera doté également d’une unité de dialyse médicalisée, d’un laboratoire, d’une salle de physiothérapie et d’orthopédie, de 2 salles d’opération et de 15 cabinets de clinique externe, a précisé le directeur général de l’OFATMA, le docteur Joseph Agabus.

La nécessité de construire un hôpital du genre dans le Nord-Ouest se faisait sentir après le tremblement de terre qui a frappé le département en octobre de l’année dernière. Le projet a été soutenu par l’épouse du président, Martine Moïse, très sensible aux questions concernant la santé en Haïti. La première dame en a profité pour réitérer son soutien aux familles qui sont dans le besoin urgent de soin de santé se trouvant dans les endroits reculés du pays.

Pour prodiguer des soins à la population, l’OFATMA assure déjà une présence dans plusieurs départements du pays dont l’Ouest, le Nord et le Sud .

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!