Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haïti-Sécurité: “les 8 mercenaires arrêtés dimanche dernier ne ciblaient pas la BRH” dixit Jean-Henry Céant

Alors que le pays essaie de s’en remettre de plus de dix jours de blocage causé par l’opération « Pays lock », l’arrestation de 8 mercenaires par la PNH près la BRH dimanche dernier vient d’ajouter de l’huile sur le feu. Le Palais national, sur le banc des accusés depuis, ne cesse de clamer son innocence.

Reynold Georges, conseiller spécial du président Jovenel Moïse a fait le tour des stations de radio de la capitale ce matin. Il a déclaré à qui veut l’entendre que le Président n’a aucun lien de près ou de loin avec ces individus.

Cet après midi, c’est la Primature qui a enfoncé le Palais national. Le chef du gouvernement a lui-même déclaré au micro de CNN que « les mercenaires n’étaient pas en Haïti pour braquer la BRH ».

« Ces individus voulaient occuper le toit de la BRH afin d’avoir le contrôle de la Primature et du Parlement afin de m’assassiner» à lâché Jean-Henry Céant au micro du journaliste Miguel Marquez.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Des déclarations qui donnent froid dans le dos et qui ont poussé le porte-parole du Premier ministre à lancé un cri d’alarme à la justice. « Lajistis jwèt pou ou » a écrit Pascal Adrien sur son compte Twitter cet après-midi.

Signalons que les mercenaires ont déclaré à la police nationale qu’ils étaient en mission pour un gouvernement, selon Jacqueline Charles de Miami Herald. Même s’ils n’ont pas révélé quel gouvernement les avait embauchés.

Alors que les Sénateurs devaient se réunir au Parlement dimanche dernier, ils avaient délocalisé cette réunion à l’École de la Magistrature le même jour. Existerait-il un lien entre cette décision et la présence de ces assaillants dans le pays ?

 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu