Connect with us

Politique

Haïti-Sécurité: réactivation de la commission nationale de désarmement,de démantèlement et de réinsertion

Published

on

Haïti-Sécurité: réactivation de la commission nationale de désarmement,de démantèlement et de réinsertion 28
bongu j7

9 personnalités dont une femme formant la commission ont été installées ce lundi au Palais National.

Edwine Florexil coordonnateur, et comme membres, Jean Rebel Dorcenat, Lucien Jean Chenet, Innocent Joseph, Jude Jean Pierre, Rodiny Jean Baptiste, Frantz Toyo, Abler Roudy Lalanne, Greatz Marie Lydie Sironel Charles.

Leur mission est clairement définie et le président Jovenel Moïse a tenu de leur faire un petit rappel: coordonner et appliquer la politique de l’État en terme de désarmement, coordonner les actions des différents services de l’État et instances concernées par la question de désarmement et de demantèlement tout en faisant la promotion des partenariats avec la communauté internationale.

” Nous attendons que vous vous mettiez rapidement au travail en suivant la méthodologie commune au processus de désarmement et de réinsertion en vue faciliter l’établissement d’un climat de paix dans les quartiers si souvent considérés comme des zones de non-droits”, lâche le chef de l’État en s’adressant aux commissaires.

Suzuki 9.99

La CNDDR doit travailler en étroite collaboration avec la Police Nationale d’Haïti en identifiant les sources profondes de l’insécurité, démantelant les gangs armées, principaux acteurs de l’insécurité, du crime organisé, du trafic de stupéfiants dans le pays.

Aujourd’hui, Jovenel Moïse a encore réalisé l’immensité et l’efficacité du travail effectué jusque-là par la PNH.” Cette commission viendra en aide aux forces de l’ordre. Nos agents de police qui effectuent un travail remarquable doivent être soutenus” a-t-il dit.

La paix est plus que nécessaire pour la stabilité du pays, surtout dans ce contexte actuel, estime le chef de l’État.

“Je vous invite à aujourd’hui à vous joindre à l’État afin de travailler ensemble pour que la paix, l’union et justice sociale puissent enfin devenir une réalité”, conclut le président de la république Jovenel Moïse.

Jac
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,656 other subscribers

Archives