Connect with us

Actualités

Haïti-SOS : des bandits armés sèment la terreur à Williamson, Luly, Mahotte et Saintard

Published

on

Haïti-SOS : des bandits armés sèment la terreur à Williamson, Luly, Mahotte et Saintard 28
bongu j7

Des individus lourdement armés opèrent de jour comme de nuit à Luly, Williamson, Mahotte et Saintard, des quartiers archelois se trouvant à proximité de la côte des arcadins.  Depuis un bon bout de temps, les habitants de ces zones vivent avec la peur au ventre. Novices par rapport à cette stressante réalité, ces citoyens ne savent à quel saint se vouer.

« Nous sommes dépassés par cette situation. Nous n’arrivons pas à fermer l’œil de la nuit », se plaint un lulylois contacté par téléphone. « Des bandits circulent dans les rues, particulièrement à Luly et à Williamson avec en leur possession des armes de grand calibre. Sincèrement, nous sommes plus que terrorisés par cette triste réalité qui nous affecte tous », ajoute-t-il d’un ton angoissé.

Dans ces zones susmentionnées, les malfrats rançonnent quotidiennement commerçants, chauffeurs et passants, selon un riverain ayant choisi le couvert de l’anonymat pour ne pas mettre en danger sa vie ainsi que celle de sa famille, affirme-t-il. « Pour cette semaine uniquement, les individus ont débarqué à deux reprises à la station d’essence appartenant au propriétaire de « Didy Glace » sur la route nationale numéro 1(Luly) et faire le plein sans rien payer. Ils ont même menacé la vie des pompistes qui, au départ, voulaient refuser leur demande » informe-t-il.

Une autre source rapporte à l’agence Juno7 que ces mêmes individus ayant leur base à « Kalyann », une localité située dans les hauteurs de Williamson, avaient tué, il y a plusieurs semaines, à Maquercy, un chauffeur qui transportait une cargaison de farine. Ils ont également volé plusieurs motocyclettes et roué de coups leurs propriétaires, révèle cette même source.

MG300

La cité du drapeau est, depuis quelque temps, prise en otage par un puissant réseau de gangs. Des inconnus, avec des comportements bizarres, envahissent en un laps de temps cette ville qui par le passé a été connue pour sa sérénité, sa tranquillité et l’hospitalité de ses autochtones. Cette situation a atteint son paroxysme peu après les mouvements de protestations organisés contre l’arrêté présidentiel relatif à la délimitation territoriale de l’arcahaie. Depuis, elle connaît un regain d’insécurité incontrôlable. Depuis, les braquages, les vols en plein jour et les meurtres y sont devenus monnaie courante.

[views]

Barbancourt

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,574 other subscribers

Archives