You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Société

Haïti : une organisation à but non lucratif cherche à améliorer l’accès à l’eau potable

Published

on

Avant le séisme dévastateur de 2010, les maladies d’origine hydrique étaient responsables de 16% des décès chez les jeunes enfants haïtiens, a déclaré l’envoyé spécial des Nations Unies en Haïti.

A la suite du séisme, qui a coûté la vie à plus de 250 mille personnes, le taux de mortalité infantile directement imputable à la contamination de l’eau a augmenté et l’épidémie de choléra est un problème récurrent.

La Fondation CWH du Canada, est en première ligne depuis 2001 pour l’installation de filtres à sable biologique – un système de filtration abordable au point d’utilisation qui élimine les bactéries qui causent le choléra.

«Chaque année, dans les pays en développement, environ 3 millions de personnes meurent prématurément de maladies liées à l’eau. La plus grande proportion de ces décès concerne les nourrissons et les jeunes enfants, suivis des femmes de familles rurales pauvres qui n’ont pas accès à l’eau salubre ni à un assainissement amélioré », peut-on lire dans le Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau des Nations Unies .

«L’accès à l’eau salubre et à des services d’assainissement adéquats s’est révélé être l’un des moyens les plus efficaces d’améliorer la santé humaine.»

Leslie Rolling est née et a grandi à Armstrong, et son mari, Chris Rolling, dirigent respectivement Clean Water pour Haïti en tant que directeur administratif et directeur exécutif.

Maintenant, Clean Water for Haiti emploie des habitants pour promouvoir les filtres auprès des familles de la région.

Conçu par le docteur David Manz de l’Université de Calgary dans les années 1980, un filtre à sable biologique est un système de filtration de l’eau développé à partir de la technologie du filtre à sable lent. Le coût d’un filtre est d’environ 100 $. Toutefois, Clean Water for Haiti subventionne les coûts et les habitants peuvent acheter un filtre pour environ 5 dollars. Les techniciens locaux sont également formés pour les installer et les entretenir.

Actuellement, Clean Water for Haiti a pour objectif croissant de 400 installations de filtrage par mois. En juillet, 430 filtres ont été installés dans tout le pays.

Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!