Connect with us

Actualités

Haïti: Vols de bagages à l’Aéroport International Toussaint Louverture : L’AAN invite les victimes à porter plainte

Published

on

AAN

Les autorités de l’AAN de concert avec celles des opérateurs des lignes aériennes ont apporté mardi, dans le cadre d’une conférence de presse conjointe, des explications précises pour l’édification du grand public concernant les procédures appliquées au niveau de l’aéroport International Toussaint Louverture, lesquelles procédures respectant fidèlement les normes de l’Organisation de l’Aviation Civile internationale ( OACI). Ainsi, les institutions entendent faire le jour sur un ensemble de rumeurs circulant sur les réseaux sociaux.

Les informations faisant état de vol de bagage au sein de l’aéroport Toussaint Louverture seraient de nature à salir l’image de l’institution, de l’avis du directeur de sécurité de l’AAN, Dimitri Bastien. « Un passager qui aurait perdu ses bagages doit porter plainte aux instances concernées dont la ligne aérienne avec laquelle il a passé le contrat de voyage », a-t-il conseillé précisant aussi que L’AAN n’a jusque-là reçu aucune plainte formelle relative aux pertes de bagages à l’aéroport.

De son côté, le directeur des Operations de l’Institution, Renaud Ernst a donné la garantie que tout un dispositif de sécurité a été mis en place pour non seulement dissuader les divers acteurs qui seraient impliqués dans de tels actes mais aussi, le cas échéant, de les retracer facilement.

Dans cette même lignée, Hervé Mouscardy, le directeur des opérations au niveau de la JCI, l’une des compagnies opérant sur la rampe, a encouragé les passagers à s’informer des objets autorisés et ceux dits non autorisés à être placés en cabine, ce, pour dissiper les doutes relatifs à toute éventuelle perte.

En cas de perte avérée constatée à la maison, la victime doit remplir le formulaire préposé à cette fin disponible sur le site web de sa ligne aérienne en s’assurant d’avoir fourni à l’opérateur des pièces justificatives. Si le constat se produit dans l’enceinte de l’aéroport, elle peut s’adresser aux agents de liaison de la ligne aérienne à toutes fins utiles, a conseillé Madame Lourdes Berthony de la compagnie Hamaserco.

« Des balises ont été mises pour prévenir le moindre incident. Et dans l’éventualité d’une défaillance du système, un brain storming s’impose afin de l’analyser et du coup la rectifier, a fait remarquer Luc Clervin Saintilmon, responsable du service contrôle et qualité au sein de l’Autorité Aéroportuaire Nationale.

Service communication AAN

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!