Connect with us

Actualités

Inhumation sans protocole d’une victime du Covid-19 à Fort-Liberté

Published

on

Inhumation sans protocole d'une victime du Covid-19 à Fort-Liberté
MG Motors 720

Inhumation sans protocole d’une victime du Covid-19 à Fort-Liberté, dans l’après-midi du jeudi 9 avril 2020

Inhumation sans protocole d'une victime du Covid-19 à Fort-Liberté

Haïti compte officiellement deux décès dus au Covid-19. Jusqu’à date, aucun protocole d’enterrement n’est communiqué par le MSPP. D’aucun estiment que le risque d’une hécatombe est imminent.

Actimed_728

A Fort-Liberté, département du Nord-Est, une scène hors du commun s’est déroulée dans l’après-midi du jeudi 9 avril 2020. Des habitants rouge de colère, jeunes pour la plupart, ont empêché l’inhumation d’une dame de 69 ans résidant aux États-Unis (New York), propriétaire d’un hôtel de la zone, décédée cette semaine du nouveau Coronavirus alors qu’elle était au pays avant le 19 mars afin d’assister à la fête patronale Saint Joseph.

Refusés par les autorités communales d’enterrer la victime du Covid-19 au cimetière de Fort-Liberté, des membres de la famille de la sexagénaire ont pris l’initiative d’inhumer son corps dans un espace non habité de la commune.

Craignant une vague de contamination au Covid-19 dans leur commune à cause de ce corps transporté sans aucune mesure de protection contrairement au protocole appliqué lors de l’épidémie de choléra, les habitants ont tout fait pour faire échec à ce plan. Ils ont traité de criminels les proches de cette dame dont le décès est considéré comme le deuxième cas lié au Coronavirus en Haïti.

N’était-ce l’intervention de la Police Nationale d’Haïti, la situation aurait pu se détériorer, selon une source locale. Puisqu’il n’y a jusqu’à présent aucun protocole d’inhumation prédéfini par le Ministère de la Santé Publique et de la Population, notre source confirme que des agents issus de plusieurs unités ont ordonné la mise en terre du corps au cimetière communal, ce, sous un imposant dispositif de sécurité.

Depuis jeudi, la police locale est mobilisée pour sécuriser la famille de la victime du Covid-19 ainsi que son hôtel faisant objet de menaces d’incendie, rapporte une source policière basée à Fort-Liberté. Un plan stratégique semble avoir été défini en ce sens.

Ce corps, était-il préalablement stérilisé? Était-il placé dans une housse mortuaire scellée avant d’être enfermé dans le cercueil? A-t-on pris le soin de l’enterrer à au moins 3 mètres de profondeur? Autant de question légitimes qui méritent d’être posées.

La scène susmentionnée qui tourne en boucle sur la toile, vient renforcer le doute de beaucoup d’haïtiens se sentant mille fois plus vulnérables par rapport à ce qu’ils appellent la négligence fatale des autorités du MSPP qui n’ont pas défini un protocole pour l’inhumation des personnes victimes de la pandémie du coronavirus.

A lire aussi:

Covid-19 : Le RADI plaide contre le renforcement des inégalités sociales

Advertisements

John F. Moreau (PDG) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Météorologiste)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 967,007 other subscribers

Commentaires

Archives

Advertisements

On en Parle