Connect with us

Actualités

L’inspecteur de police Ezechiel Alexandre, demande à la FJKL de laver son nom associé à Base Pilate

Published

on

urgent, meurtre
Innee Beauty Parlour
927 views

Inspecteur principal Ezechiel Alexandre, chef des opérations depuis 4 ans, affecté à l’UDMO de l’Ouest, demande à la FJKL de laver son nom mentionné à tort dans son rapport.

Selon l’inspecteur Ezechiel Alexandre, l’organisation a publié son numéro de matricule par erreur.

Dans le dernier rapport de la Fonfasyon Je Klere (FJKL) sur la terreur dans les quartiers populaires notamment à Pont Rouge il a été fait mention d’une « coalition de gangs armés composée de Base Pilate (une nébuleuse de policiers dirigée par Ezekiel Alexandre), Base Delmas (2-24) dirigée par Jimmy CHERIZIER alias Barbecue, Base Nan Chabon dirigée par Serge ALECTIS alias Ti Junior […] qui ont conjugué leurs atouts pour mener une attaque soutenue (à Pont rouge NDLR) par le pouvoir. »

Toujours selon la FJKL, ce chef de la base Pilate qui « contrôle un territoire qui s’étend au bas de 4ème et 5ème avenue Bolosse, 1ère et 2ème avenue, à côté du cimetière de Port-au-Prince, une partie débouchant sur Carrefour-Feuilles, portail de Léogâne, Cité Plus, Cité de l’Eternel et Corridor Kòkdò, Ezechiel Alexandre a pour numéro de matricule : 11-PP-0689. »

C’est en effet contre ces informations que l’inspecteur de police qui s’appelle bien Ezechiel Alexandre s’insurge et proteste. Il affirme que l’organisation de droits humains l’a confondu par erreur à un autre individu en utilisant son numéro de matricule pour ce dernier. Quant à lui, il est responsable des opérations à UDMO de l’ouest depuis 4 ans. De plus la FJKL a écrit le nom avec deux orthographes différents dans le même rapport.

Actimed_728

« Je fais partie de de la PNH depuis le 6 décembre 1995. À mon grand étonnement, sur les réseaux sociaux j’ai réalisé que mon nom a été assimilé à un seigneur de guerre qui dirige la base Pilate qui a le même patronyme que moi. Sans avoir mener d’enquête, la FJKL a mentionné mon nom et qui pis est mon numéro de matricule de policier dans son rapport. Ils m’ont transformé de policier à chef de gang de la base Pilate », a-t-il déclaré, rappelant au passage qu’il est un citoyen paisible, père de famille, menant une vie en règle par rapport à la morale et aux principes d’éthique de l’institution policière.

« Je ne suis membre d’aucun gang, je ne le serai jamais. Pendant 25 ans je n’ai jamais été convoqué par l’inspection générale de la PNH. Ma carte d’identification de policier n’a jamais été égaré. J’estime que par ce rapport, la FJKL a causé préjudice à ma personne, c’est pourquoi je demande à l’organisation de laver mon nom dans cette affaire et de ne plus m’associer à la base Pilate ou groupe de gang G-9. Je suis un honnête citoyen. Je ne suis pas un fauteur de trouble », a indiqué l’inspecteur principal de police cité à tort dans ce rapport. Si la FJKL n’agit pas en conséquence pour rectifier le tir, il promet de faire ce que de droit.

25 ans comme policier, 19 à l’unité départemental de maintien de l’ordre (UDMO), l’inspecteur Ezechiel Alexandre dit ne pas comprendre la motivation de la FJKL en publiant son nom et son numéro de matricule dans son rapport.

A lire aussi :

 

– Haïti – FJKL – Ezechiel Alexandre

MG300

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,878 other subscribers

Archives