Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

« Je suis le bourgeois de la révolution économique, sociale et politique d’Haïti » dixit Réginald Boulos

Reginald Boulos
Réginald Boulos

Alors que le président Jovenel Moïse met le cap sur les prochaines élections, nombreuses sont les voix qui estiment qu’il est impossible d’avoir des élections en 2019. C’est le cas de l’homme d’affaires Réginald Boulos qui préconise le dialogue avant la tenue des élections.

« Nous ne souhaitons pas qu’il y ait des élections cette année. Nous sommes pour le grand dialogue et que d’autres partis politiques aient le temps de se préparer, se moderniser».

Pour celui qui s’est récemment converti en homme politique, la troisième voie qu’il propose est la clé du changement ou de la révolution qu’attend Haïti.

« Je me considère comme le bourgeois de la révolution politique, sociale et économique d’Haïti ». Car, explique-t-il, toutes les révolutions ont été initiées par un bourgeois ou une bourgeoisie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cependant, Réginald Boulos déclare que ce n’est pas un mouvement électoraliste. « C’est un mouvement d’organisation. On n’a pas attendu les élections de 2021 pour fonder ce mouvement» a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Réginald Boulos croit qu’il est nécessaire que le pays ait trois grandes structures politiques. « 143 partis dans un pays est une blague » dit-il.

Le propriétaire de la Universal Motors estime que le « feedback» est « très positif » à la suite des différentes réunions déjà organisées avec des jeunes, des femmes dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince autour de son mouvement.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu