Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Le Dr Jenny Édouard Pierre-Lys et son fils libérés par la PNH

Kidnapin doktè Jenny Édouard Pierre-Lys : "Petits Frères et Soeurs"  anonse fèmti tout enstitisyon li yo

Le Dr Jenny Édouard Pierre-Lys et son fils, enlevés samedi dernier puis séquestrés à Canaan 50 ont été libérés par la PNH.

La police nationale d’Haïti, dans un communiqué rendu public ce mardi 4 mai, a informé de la libération du Dr Jenny Édouard Pierre-Lys, âgée de 41 ans et son fils Noha Sacha Pierre-Lys, citoyen américain, âgé de 9 ans, enlevés dans l’après-midi du samedi 1er mai 2021, dans la zone de Marin, juridiction de la Croix-des-Bouquets, lors d’une opération policière.

Le dimanche 2 mai, les ravisseurs ont contacté les proches des victimes et exigé une rançon d’un million (1.000 000) de dollars américains en échange de la libération de la directrice des départements VIH et Santé Communautaire de l’Hôpital Saint Damien et son fils, a fait savoir la PNH qui précise au passage qu’une enquête a été ouverte à la Cellule Contre Enlèvement dimanche dernier à la suite d’une plainte déposée contre inconnus à la DCPJ.

“Au cours de l’enquête, un indice concordant a orienté les enquêteurs le lundi 3 mai, à Canaan 50, où une opération conduite par la Directionn centrale de la police judiciaire, avec le support de la BOID, a facilité la libération saine et sauve des deux otages”, a indiqué la PNH.

Le communiqué poursuit en affirmant qu’au cours de cette “opération, les suspects ont eu le temps de s’échapper à l’arrivée des policiers puisque leur position surplombait la route menant vers la cachette  de séquestration.”

Par ailleurs au cours de l’opération, un fusil de calibre 12 a été confisqué et le nommé Dieu Désilio chef du gang basé à Canaan 50 est activement recherché par la Direction Centrale de la Police Judiciaire ( DCPJ).

A la suite de l’enlèvement du Dr Pierre Lys et de son fils, l’Organisation Nos Petits Frères et Soeurs ( NPFS ) avait annoncé la fermeture de toutes ses institutions dans le pays à savoir l’Hôpital Saint Damien à Tabarre ( sauf pour des cas d’extrême urgence ), le Centre Sainte Germaine pour handicapés à Tabarre, l’Ecole Fr Watson Angels of Light : FWAL à Tabarre, l’Ecole Sainte Helène à Kenscoff.

En savoir plus:

Le MCC réitère son engagement à combattre toutes formes de musèlement de la presse

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

“Au moins 90 personnes ont été kidnappées durant le mois d’avril”, rapporte le centre d’analyse et de recherche en droits humains (CARDH). Au moins...

Insécurité

Nan yon nòt ki pote siyati Doktè Jacqueline Gauthier ak mesye Kenson Kaas, anonse ke Òganizasyon an  “Nos Petits Frères et Soeurs” ap fèmen...

Insécurité

Les derniers otages de l’église catholique, l’étudiant à la FASCH et l’ancien commissaire de la police nationale d’Haïti libérés . Enfin une bonne nouvelle...

Actualités

Kidnapping: plusieurs départements bloqués à cause de l’insécurité, des citoyens crachent leur colère et dénoncent le pouvoir en place . De Petit-Goâve à Port-au-Prince,...