Connect with us

Monde

Katherine Johnson, mathématicienne afro-américaine pionnière de la NASA, est morte à 101 ans

Published

on

Katherine Johnson, mathématicienne afro-américaine pionnière de la NASA, est morte à 101 ans 28
Katherine Johson avait reçu le 24 novembre 2015 des mains de Barack Obama la médaille présidentielle de la Liberté. © Nicholas Kamm,
Officier
Katherine Johnson, une mathématicienne dont les calculs ont permis aux Etats-Unis de conquérir la Lune, s’est éteinte à l’âge de 101 ans, a annoncé la NASA lundi 24 février.

La carrière de cette grande figure des Noirs américains a inspiré le film Les Figures de l’ombre, sorti en 2016, une adaptation du livre de Margot Lee Shetterly, qui racontait l’apport trop souvent ignoré des femmes noires dans la conquête américaine de l’espace.

La scientifique était d’ailleurs restée relativement inconnue jusqu’à ce que le président Barack Obama lui décerne, en 2015, la médaille présidentielle de la Liberté, l’une des plus hautes distinctions civiles des Etats-Unis.

Titulaire d’une licence de mathématiques, Katherine Johnson avait rejoint le programme spatial américain – la future NASA – en 1953, et avait pour tâche principale de contrôler le travail de ses supérieurs à l’aide de calculs.

La Nasa a d’ailleurs rendu hommage lundi à la scientifique. « C’était une héroïne de l’Amérique, une pionnière dont l’héritage ne sera jamais oublié », a écrit James Bridenstine, le patron de l’agence spatiale américaine.

MG3

MG300

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,322 other subscribers

Archives