Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

La Banque mondiale approuve un don de 60 millions de dollars de l’IDA en faveur d’Haïti

Banque mondiale

La Banque mondiale a approuvé un don de 60 millions de dollars de l’Association internationale de développement pour le « Projet d’accélération numérique pour Haïti ».

Washington, Haïti.- Ce financement, approuvé par la Banque Mondiale, vise à augmenter l’accès aux services à haut débit en Haïti et à poser les bases d’une résilience numérique face aux chocs sanitaires, climatiques et économiques à travers le projet d’accélération numérique pour Haïti implémenté par l’Association internationale de développement (IDA).

Le manque d’accès à une connexion internet abordable et fiable constitue l’un des principaux obstacles à une croissance inclusive en Haïti où seulement 35 % de la population dispose d’un accès à internet haut débit. Le Programme d’accélération du numérique pour Haïti (IDA) s’attaquera aux principaux goulots d’étranglements qui freinent le développement du secteur.

Juno7 Pub

Il aidera à faire de l’économie numérique un moteur de croissance, à assurer un redressement post-COVID-19 plus fort, et à développer les compétences nécessaires pour répondre plus efficacement aux chocs à venir.
« La crise de COVID-19 a mis en lumière le rôle essentiel joué par les technologies numériques à la fois pendant et après la crise.

Un accès plus large et plus abordable à internet pourrait accroître la résilience d’Haïti face aux éventuels chocs à venir », souligne Anabela Abreu, directrice pays de la Banque mondiale pour Haïti justifiant le bien-fondé de ce projet d’accès rapide aux nouvelles technologies.

« La Banque mondiale appuie Haïti dans ses efforts pour accroître l’accès aux services numériques à des prix abordables, tout en développant les compétences nécessaires à la maîtrise du numérique. Une connexion à haut débit plus accessible peut contribuer à stimuler l’innovation et de nouvelles industries créatrices d’emplois. » a poursuivi Anabela Abreu dans ce communiqué en date du 9 octobre 2020.

L’une des composantes essentielles du projet consistera à fournir une assistance technique afin d’aider au développement de stratégies et d’outils réglementaires permettant de stimuler la concurrence dans le domaine de l’infrastructure numérique et du marché des services. Le projet aidera également les bénéficiaires et les entreprises à mieux se préparer pour les emplois et l’économie du futur, en développant leurs compétences numériques. Ces formations seront notamment assurées pour les femmes, les filles, les jeunes en situation précaire, et les populations rurales.

Le programme offrira également des équipements, un accès haut débit et des logiciels pour l’administration publique, en vue d’améliorer l’efficacité de ses services et de moderniser le gouvernement haïtien.

En savoir plus :

Gardez vos coiffures intactes avec Barbieblack Edge control

Written By

Plus de contenu

Économie

Banque mondiale : la crise économique pousse de nombreux travailleurs de l’Amérique latine et des Caraïbes dans le secteur informel Selon un rapport publié...

Économie

La Banque mondiale dégage des perspectives économiques pour l’Amérique latine et les Caraïbes. La Banque mondiale, dans un communiqué rendu public ce mardi 8...

Éducation

Le MENFP et la Banque mondiale réaffirment leur engagement à renforcer la coopération en éducation en Haïti. Arrivé en Haïti le 13 mai dernier,...

Économie

Les flux de transferts de fonds enregistrent une baisse moins importante que celle prévue en 2020, selon la banque mondiale. Malgré la pandémie du...