You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Business

La BRH préoccupée par le déficit budgétaire

Published

on

Les autorités monétaires haïtiennes expriment leurs préoccupations en ce qui a trait au déficit budgétaire enregistré au début de l’année fiscale.

Selon les responsables de la Banque de la République d’Haïti (BRH) le début de l’année fiscale en cours a été marqué par un ralentissement économique. Les autorités monétaires font état d’une tendance au décrochage de la Gourde, un déficit budgétaire de l’ordre de 5 milliards de gourdes et un appel important au le financement monétaire.

MSC_Logo

Les recettes prévues au budget estimées à 144 milliards de gourdes sont devenues de plus en plus hypothétiques en raison notamment des pertes de recettes pétrolières mensuelles et des incertitudes autour des 5 milliards de gourdes du fonds de PetroCaribe prévus en termes de ressources budgétisées et des hésitations de l’international qui n’a toujours pas signé d’accord sur la contribution de dons de 24 milliards de gourdes prévues dans le budget.

L’État haïtien devra trouver les stratégies pour mobiliser des ressources pour financer ses projets. Il doit s’assurer qu’il peut collecter beaucoup plus que ce qui était prévu au niveau des ressources domestiques (fiscales et douanières) avec une plus grande volonté politique et une meilleure rigueur fiscale, précisent les responsables de la BRH.

Les autorités monétaires haïtiennes recommandent des négociations avec les bailleurs de fonds pour définir une sortie graduelle de la dépendance de l’aide pour inaugurer une nouvelle ère de prêts. Ceci demandera aux autorités politiques et économiques, la plus grande discipline financière possible pour envoyer des signaux plus positifs et plus rassurants.

Haïti doit se battre pour obtenir un prêt substantiel pour couvrir le manque à gagner et le déficit budgétaire important attendu à la fin de l’année fiscale. Néanmoins, le Gouvernement doit pouvoir convaincre en venant avec des projets d’investissements rentables et productifs pour ainsi divorcer avec les pratiques d’intervention disparates, non structurées et sans impact. »

LLM / radio Métropole Haïti

Lu 1 118 fois

2kabes
Publicités
Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 667 384 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!