Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

La PNH annonce une enquête sur les deux policiers arrêtés en compagnie du Juge Ivickel Dabrésil

La PNH convoque les postulants en attente pour le processus médical de la 31eme promotion

La PNH annonce une enquête sur les deux policiers arrêtés en compagnie du Juge Ivickel Dabrésil. Elle a brandi le règlement disciplinaire contre des policiers qui seraient impliqués, ou auraient accompagné des riverains dans ce mouvement.

Le mouvement de protestations de certains habitants de la commune de Carrefour pour exiger la libération des policiers Carl Steeven Hérard et Jean Nacius Fleurant, âgés tous deux de 36 ans, et affectés à la sécurité du juge Yvickel Dabrésil depuis six ans, ainsi que le chauffeur du magistrat, connu sous le nom de Fritzner St-Cyr ne s’essouffle pas. Presque tous les jours depuis deux semaines, des proches des deux policiers sont descendus dans les rues, paralysant la circulation à l’aide notamment de pneus enflammés pour forcer les autorités à prendre une décision.

Pour tenter de désamorcer la crise, le commandant en chef de la PNH a annoncé, dans un mémorandum publié le 17 février 2021, que l’inspection générale enquête déjà sur les cas de ces deux policiers et promet de les accompagner.

Juno7 Pub

« Une enquête est déjà ouverte à l’Inspection générale (IGPNH) pour apprécier les faits parallèlement à la procédure judiciaire en cours. La Direction générale de la Police nationale d’Haïti profite pour réitérer son engagement à accompagner juridiquement tout policier faisant l’objet d’une procédure judiciaire quelconque dans l’exercice de ses fonctions », a précisé le DG dans son mémorandum.

La Direction générale de la Police nationale d’Haïti (DGPNH) s’est dit également informer d’un mouvement de protestation orchestré par des policiers sur la route des rails à Carrefour où ces derniers réclament la libération de deux policiers arrêtés en compagnie du Juge Ivickel DABRESIL, le 7 février 2021.

Elle leur rappelle qu’ils sont astreints à des obligations de réserve, conformément à l’article 10 du Règlement de Discipline Générale (RDG) traitant des droits généraux du policier particulièrement le numéro 3 de la 2° catégorie des fautes: « Atteinte à la neutralité de la police », interdisant de tels comportements.

Juno7 Pub

Par conséquent, la DGPNH exhorte les policiers qui seraient impliqués, ou auraient accompagné des riverains dans ce mouvement, à se ressaisir et à laisser le traitement administratif du dossier, aux soins de l’institution policière, poursuit le mémorandum.

En savoir plus:

234 cas de kidnapping recensés par l’ONU en 2020

Juno7 Pub
Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu