Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

La POHDH dénonce les Avis de recherche lancés contre plusieurs policiers dont Jean Elder LUNDI

La POHDH dénonce les Avis de recherche lancés contre plusieurs policiers dont Jean Elder LUNDI

La POHDH dénonce les Avis de recherche lancés contre plusieurs policiers dont le Coordonnateur du SPNH, Jean Elder LUNDI

La Plateforme des Organisations Haïtiennes des Droits Humains (POHDH) se dit “fortement préoccupée par la crise qui secoue la Police Nationale d’Haïti (PNH), et qui s’est aggravée avec le drame du 12 mars 2021 à village de Dieu où 5 policiers ont été humiliés et assassinés par des bandits.”

La POHDH en profite pour encourager les familles des policiers victimes de cette opération criminelle à porter plaintes contre “le pouvoir de facto”, par devant les instances nationales et internationales de droits humains.

“Rappelons que le pouvoir de facto est le principal responsable de la tragédie du 12 mars qui, quelques jours après a décidé de publier un décret inconstitutionnel fusionnant deux institutions de nature et de mission différentes sous prétexte de rétablir l’ordre dans certains quartiers rouges à l’exception des quartiers rouges, contrôlés par les gangs du G9, réputés proche du pouvoir.”

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par ailleurs, la POHDH réaffirme que la création du SPNH17, organe permettant aux policiers/ères d’exprimer leurs revendications et de veiller à l’indépendance de l’institution policière, constitue une avancée démocratique face à un régime fasciste, qui veut instrumentaliser et polariser la PNH.

Dans cette perspective, la POHDH dénonce les Avis de recherche que le directeur général par intérim de la PNH, en l’occurrence Léon CHARLES, a lancés contre plusieurs policiers dont le Coordonnateur du SPNH, Jean Elder LUNDI.

La POHDH croit que ces décisions relèvent de la persécution politique et sont susceptibles de fragiliser davantage l’institution policière. La direction générale de la Police outrepasse ses attributions et compromet l’avenir de l’institution par sa manière de procéder.

En même temps, la POHDH dénonce et condamne sans réserve les violences avec lesquelles les policiers se réclamant du groupe fantôme 509 expriment leurs revendications. En outre, nous déplorons les scènes d’affrontements entre des policiers. Ces agissements contraires aux valeurs démocratiques sont de nature à ternir l’image de l’institution Policière, qui traverse un moment difficile et inquiétant.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La POHDH reste persuadée que les mauvaises conditions de travail des policiers, l’absence d’un leadership responsable et la politisation de la Police Nationale sont à la base de ces bouleversements.

La POHDH recommande aux responsables de se référer à la Loi organique de l’institution notamment en ce qui a trait à la fonction de l’Inspection Générale de la PNH, instance motrice de l’institution en matière de contrôle administratif et disciplinaire.

La POHDH croit que cette structure de la PNH doit être en mesure de remplir pleinement son rôle sans contrainte et en toute indépendance. La POHDH rappelle que l’article 38 de cette loi stipule : « L’inspection est un Service de Conseil, de Contrôle et d’enquête à la disposition du Directeur Général de la Police Nationale et du Ministre de la Justice… »

Enfin, la POHDH recommande la formation d’une commission d’enquête indépendante composée des Organisations de la Société Civile et d’Institutions Indépendantes de l’Etat telles que : La Fédération des Barreaux, les Associations des Magistrats, de la CE-JILAP, des Organisations de Femmes reconnues, des représentants des parents des victimes, de l’Office de la Protection du Citoyen pour déterminer les responsables des évènements du 12 mars 2021.

Advertisement. Scroll to continue reading.
En savoir plus:

La DIRPOD annonce trois journées de mobilisation

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Une délégation d’avocats conduite par Me André Michel, porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, a visité la Famille d’Abelson Gros-Nègre à Carrefour-Feuilles. Depuis son...

Sécurité

Interpellation de l’ancien policier Abelson Gros-Nègres, recherché par les autorités comme membre de Fantom509. Des protestataires, à Carrefour feuille, et l’avocat André Michel réclament...

Justice

Des mandats d’amener émis contre les dirigeants du SPNH-17 et deux autres personnes. Le commissaire du gouvernement a.i près le tribunal de première instance...

Actualités

Manif du SPNH: Le DG Léon Charles met en garde contre la présence d’hommes armés. Port-au-Prince , Haïti .- À l’initiative du syndicat de...