Connect with us

Actualités

« La résolution de la crise actuelle passe avant tout par la démission de Jovenel Moïse », réitère l’opposition institutionnelle

Published

on

« La résolution de la crise actuelle passe avant tout par la démission de Jovenel Moïse », réitère l’opposition institutionnelle 29
Actimed_728
163 views

L’appel au dialogue du président Jovenel Moïse mercredi dernier n’a pas fait écho au sein de l’opposition. Réagissant à cet appel au dialogue, le sénateur Nènel Cassy, membre du groupe des 4, estime que la résolution de la crise actuelle passe d’abord par le départ du chef de l’État.

L’élu des Nippes affirme qu’il est impossible de faire quoique ce soit avec l’actuel occupant du Palais national. Il explique que Jovenel Moïse n’a plus de légitimité.

« Il [Jovenel Moïse] est incapable de diriger. Tout ce dont on peut discuter actuellement c’est la démission de Jovenel Moïse. Après son départ, nous pourrons nous asseoir afin de trouver un accord, mettre le pays sur les rails afin de donner un mieux-être à la population » a-t-il fait savoir.

Le parlementaire souligne que l’opposition institutionnelle reste attachée aux propositions de l’Alternative Consensuelle qui sont la démission du président de la République, la réalisation du procès PetroCaribe, la conférence nationale souveraine .

MG300

Son collègue du Sénat, Antonio Chéramy, lui aussi membre de l’opposition institutionnelle, va plus loin. Il affirme que Jovenel Moïse va devoir répondre de ses actes par devant la justice. Il s’agit entre autres, selon le sénateur de l’Ouest, des cas de violations de droits humains dont le massacre de La Saline, des actes de corruption dont il est accusé.

Même son de cloche du côté de l’ancien président du Sénat de la République, Joseph Lambert. L’Homme fort du Sud-Est minimise la proposition de gouvernement d’union nationale du chef de l’État.

« Les rumeurs qui parlent de ma désignation comme PM sont fausses. Le problème haïtien, dans ses dimensions actuelles, dépasse de loin un poste de Premier Ministre. HAITI doit être au cœur des débats » a écrit l’élu du Sud-Est sur son compte Twitter.

Lait Bongu

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,409 other subscribers

Archives