Connect with us

Actualités

La séance en assemblée nationale a repris après avoir été perturbée par les députés Printemps Bélizaire et Sinal Bertrand.

Published

on

Crédit Photo: Leblanc Makenzy

Ils l’avaient annoncé depuis plusieurs jours. Des excuses publiques, c’est tout ce qu’ils exigeaient du président de l’assemblée nationale, Joseph Lambert.

Les députés de la 3e circonscription de Port-au-Prince et de Port-Salut ont attendu la phase de l’appel nominal pour investir la salle.

Pour tenter de faciliter la tenue de la séance, Joseph Lambert a invite les députés et sénateurs présents à le rejoindre dans la salle de séance du sénat pour un huis clos.
A l’issue de ce huis clos, les députés de l’opposition ont décidé de transcender pour permettre la reprise de la séance.

Le Président de l’Assemblée nationale a annoncé la reprise de la séance tout en qualifiant de regrettable le conflit qui l’a opposé à son collègue parlementaire, le député de la 3e circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire depuis la rencontre entre les sénateurs et les membres du conseil supérieur de la police nationale, le 4 décembre 2018.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!