You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Haïti

La Star Noire du Brésil est un Haïtien.

Published

on

En mentionnant le mot diaspora en Haiti, les premiers pays qui nous étaient venus à l’esprit étaient les Etats-Unis, le Canada et la France. Désormais, nos jeunes haïtiens, pendant ces dernières années, voyagent un peu partout. Une bonne partie d’entre eux, si ce n’est pas pour les Antilles, ont opté pour l’Amérique latine (Argentine, Chili, Brésil) d’autres pour des endroits plus lointains. Ainsi, ces haïtiens qui vivent en dehors de l’alma mater portent une contribution d’environ 2.2 millards de dollar à l’économie locale chaque année.

Une fois arrivés et installés en terre étrangère, nos compatriotes, à n’importe quel titre, se donnent corps et âme pour intégrer le marché du travail de la terre d’accueil afin de gagner de l’argent, de réaliser leurs rêves pachiman ou trouver des moyens d’envoyer quelques billets d’oncle Sam aux amis et aux membres de leurs familles en Haiti. Dans la plupart des cas, ils envoient de l’argent en Haiti pour garder une certaine image auprès de leurs proches qui ont choisi de rester en Haiti.

Sur cette envolée, on trouve Alix Georges. Au Brésil depuis 2006, il était parmi les premieres cohortes d’haïtiens qui ont foulé le sol Brésilien pointé à juste titre comme cieux plus cléments. Privilégié par son status, il connaît un peu les us et coutumes du pays de la Samba. A ce titre, il facilite l’intégration de certains migrants Haïtiens qui avaient besoin de toutes sortes de supports et d’accompagnements venant des autorités de l’Etat Haitien dans les représentations presque inexistantes D’Haiti au Brésil. Sans vouloir renflouer sa bourse, Alix Georges aide une bonne quantité de nos compatriotes à faire face à leur nouvelle réalité. C’est ainsi que le jeune chrétien se fait remarquer au niveau de sa nouvelle communauté. Pour ce, il a été, pour la première fois, récompensé au Brésil. Il ne s’arrête pas là. Pour des efforts consentis dans d’autres domaines, Il se voit octroyer deux autres prix.

Le 20 novembre 2017, Alix Geoges qui est détenteur d’une maitrise, conférencier par moment et professeur de français pour des brésiliens qui ont des projets d’aller vivre au Canada et la France, a été choisi pour être le nouveau récipiendaire du Prix Estrela Negra (Star Noire qui brille) cette année par la chambre des conseillers d’une ville au Brésil qui porte le nom de Porto-Alegre. Ce titre lui est octroyé pour avoir chanté et traduit en français une chanson en portugais considérée comme l’hymne de la dite ville. Avant qu’il soit identifié par les intéressés, ce travail de traduction du professeur Georges a été réalisé dans le seul souci de booster la compréhension de ses étudiants désirant de découvrir de nouveaux styles et de nouvelles tournures propres à la langue française.

A noter que l’artiste Haitien Alix Georges, qui évolue actuellement au Brésil, a un opus dans sa boîte à musique. Fraîchement sorti, il a procédé à la première vente signature au Brésil, intitulé Música’mente (Musique et esprit). lequel est composé de textes en français et en portugais. En ce sens, il compte rentrer en Haiti dans deux mois (janvier 2018) pour permettre au public Haitien de lier connaissance avec son nouveau-né sur scène.

Lu 13 916 fois

Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!