You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Actualités

LAW, la ligne aérienne chilienne interdite de voler pour non-respect des règles du jeu, les voyageurs haïtiens offusqués

Published

on

Plusieurs centaines d’haïtiens ont été interdits  d’accès   mercredi 27 septembre 2017  à l’Aéroport International Toussaint Louverture en raison de  la non –autorisation d’un avion chilien   qui devrait  les transporter en direction de ce pays.

Haïti et chili sont très proches d’une incidence diplomatique si rien n’est fait  dans l’immédiat pour résoudre ce différend en gestation  entre l’office Nationale d’Aviation Civile et son homologue Chilienne, occasionné par le refus de cette dernière d’autoriser  Dynamic  Air Ways, une ligne aérienne haïtienne de survoler le pays de Michelle  Bachelet.  Les responsables de la compagnie ont   formulé la demande  en mai  dernier, laquelle demande leur  ont été refusée de manière catégorique.

Plan555

Il faut souligner que  dans les premières phases de négociations entre l’organe régulateur de l’aviation civile  des deux pays,  Dynamic Air ways avait droit à 19 vols par année vers Chili alors que Law, la compagnie aérienne Chilienne  a droit jusque –là à  43 vols par mois, ce qui constitue un accroc au principe de réciprocité lié à la coopération internationale. La question a été récemment  débattue en conseil des ministres et il a été décidé de sursoir momentanément aux opérations de Law en Haïti en attendant une meilleure avancée des  négociations.

Parallèlement les responsables de l’OFNAC,  ceux des Travaux Publics Transports et Communications et l’Ambassadeur chilien accrédité à Port-au-Prince  se sont échangés  sur cet épineux dossier mais aucune solution n’a été envisagée. Toutefois,  côté  haïtien, un moratoire a été accordé  à la compagnie Chilienne Law d’une capacité de  142 places, afin de permettre aux autorités compétentes  de ce pays  de se raviser.

A la mi –journée, l’Aéroport International Toussaint Louverture était en effervescence à cause  de cette situation.  La Police a du intervenir pour éviter le pire. Les voyageurs mecontents d’y avoir vainement fait pied de grue ont rebroussé chemin  aigrement  en attendant des explications de la part de la compagnie Law qui devait à tout prix les conduire vers Chili.

Service de communication de l’AAN

2kabes
Publicités
Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 660 606 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!