Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Le CSPJ désapprouve l’OPC et son processus électoral truffé d’irrégularité

Le CSPJ désapprouve l'OPC et son processus électoral truffé d'irrégularité

Le CSPJ désapprouve l’OPC et donne gain de cause aux organisations de droits en ce qui concerne le choix du représentant du secteur des droits humains et de la société civile. Il a évoqué certaines irrégularités.

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), dans une correspondance en date du 30 avril, signée de son président Me René Sylvestre, informe qu’il a apprécié le processus global de designation du Représentant du secteur des Droits Humains au CSPJ , laquelle désignation est contestée par des Organisations de Promotion et de Defense des Droits Humains figurant parmi les plus représentatives dans le pays .

Pour le CSPJ des irrégularités et défaillances ont été constatées dans l’élection du Représentant du Secteur des droits humains. Et, il a imposé un audit indépendant de ladite élection pour la reprise du processus de désignation du représentant de ce secteur ce qui disqualifie automatiquement la
personne désignée par l’OPC préalablement.

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire ( CSP ) a informé le protecteur du citoyen Renan Hedouville qu’il est dans “l’impossibilité de donner une suite favorable à la designation du Représentant du secteur des Droits Humains sur la base des graves irrégularités et défaillances constatées dans l’élection du 31 mars 2021, lesquelles sont précédemment exposées. En conséquence, il s’avère impératif qu’un audit de ladite élection soit conduit par une commission indépendante afin de rétablir la sérénité ainsi que les conditions nécessaires à la reprise du processus.”

Dans ses analyses, le conseil supérieur du pouvoir judiciaire organe chargé d’administrer la justice en Haïti, estime que “seul un audit de l’élection du 31 mars 2021 mené par une Commission indépendante pourra établir les circonstances qui ont rendu possible, en toute transparence, sa tenue en 7 jours.”

Concernant le procès-verbal de l’élection du 31 mars 2021, le CSPJ affirme qu’il est “impossible de l’intégrer ou de le rattacher à un processus electoral qui soit veritablement transparent et inclusif.” L’OPC n’a pas transmis, comme sollicité, au CSPJ l’avis public de convocation ou même simplement l’invitation qui a été faite aux organisations de Promotion et de Défense des Droits Humains à ladite election, lit-on dans cette correspondance.

“L’audit indépendant de l’élection s’impose ici également comme indispensable afin de déterminer comment les organisations signataires du proces-verbal ont été identifiées et par quel mécanisme elles ont été convoquées. L’OPC a communiqué 33 attestations dont seulement 10 en cours de validité. Le rapprochement de la liste des attestations reçues avec celle des organisations signataires de la lettre du 22 avril 2021 révèle des défaillances pour le moins troublantes”, avance le CSPJ.

“Dans la liste des 33 attestations de reconnaissance transmises par l’OPC, 22 concernent des organisations qui ne figurent pas sur la liste des 35 signataires de la lettre du 22 avril 2021. En outre, ajoute le CSPJ, dans la liste des 35 organisations signataires de la lettre du 22 avril 2021, l’OPC n’a pas fourni d’attestation de reconnaissance pour 26 d’entre elles”.

En savoir plus:

Ralph Tedy Erol ranpòte premye edisyon konkou nasyonal Fotojounalis la

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Elections au CSPJ: l’OPC n’entend pas “céder aux caprices ou au chantage d’aucun secteur dans l’accomplissement de ses attributions définies dans sa loi organique...

Actualités

Insécurité et Élections au CSPJ: des associations de magistrats haïtiens placent leurs mots. Dans un communiqué de presse publié le 27 avril 2021, l’association...

Actualités

Le CSPJ répond aux organisations de droits humains : il a fait savoir qu’il n’est pas obligatoire de choisir la personne envoyée par l’OPC....

Actualités

Élections au Conseil Supérieur du Pouvoir Judicaire: quand l’Office de la Protection du Citoyen répond à la POHDH Le torchon brûle entre l’Office de...