Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Le MENFP interdit le commerce au sein des établissements scolaires de la République

L'État haïtien ne financera plus les ouvrages écrits en Français pour l'école primaire
Getting your Trinity Audio player ready...

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) interdit le commerce au sein des établissements scolaires de la République

Chaussettes, fournitures classiques, tenues de sport…, presque tout se vend à l’école de nos jours. Cette pratique est repandue dans presque toutes les écoles et imposée par les responsables d’ecoles aux parents, sans qu’ils ne puissent s’y opposer. Le ministère, afin de freiner cette derive, a publié une circulaire dans lequel il interdit les actes de commerce au sein des établissements scolaires de la République.

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, via une circulaire publiée sur ses réseaux sociaux, a annoncé “qu’il est formellement interdit d’entreprendre au sein des établissements scolaires publics ou privés des activités relatives aux actes de commerce sans l’autorisation formelle des autorités compétentes.”

Cette décision, explique le ministre Nesmy MANIGAT, est prise “conformément à la mission du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle de veiller à la bonne marche des écoles publiques et privées de la République et fait suite à de nombreuses plaintes relatives à des activités commerciales entreprises au sein des établissements scolaires.

Le Ministère rappelle aux institutions scolaires que l’accréditation qui leur a été accordée par le ministère concerne uniquement les activités scolaires et parascolaires.

“En conséquence, tout établissement scolaire souhaitant entreprendre des activités commerciales doit obtenir l’aval du ministère du Commerce et de l’Industrie et de la Direction générale des impôts (DGI), et disposer de papiers légaux comme la patente et la Carte d’identité professionnelle (CIP). Ces documents doivent être clairement affichés dans les établissements concernés.”

De plus, poursuit Nesmy Manigat dans cette circulaire, les responsables d’établissements scolaires ne sauraient exiger des parents d’effectuer l’achat de matériels scolaires ou autres uniquement dans leurs écoles, ni d’effectuer des paiements en monnaie étrangère.

L'État haïtien ne financera plus les ouvrages écrits en Français pour l'école primaire

En savoir plus:

Aude Cencia Villefranche présente son premier vernissage solo baptisé “ILANGABI”

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le professeur Antoine Augustin prend officiellement les rênes du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready...   Le MENFP et de la Formation Professionnelle sanctionne des employés corrompus et renforce les contrôles de légalisation...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... La Banque interaméricaine de développement octroie 20 millions de dollars supplémentaires pour soutenir la réforme éducative en Haïti....

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Nouveau cas de violence sur une élève en milieu scolaire : le ministère de l’Éducation nationale et de...