Connect with us

Actualités

Le parti PHTK et alliés ont signé un nouvel accord de sortie de crise

Published

on

Le parti PHTK et alliés ont signé un nouvel accord de sortie de crise 28
Actimed_728

Des partis politiques, groupements et regroupements de partis, des organisations de la société civile ont trouvé un accord à Ritz Kinam II, à Pétion-Ville le 5 décembre dernier, en vue d’une solution haïtienne « pacifique et durable » à la crise actuelle.

Les signataires de cet accord ne sont pas pour la démission de Jovenel Moïse. Ils plaident de préférence en faveur d’une solution pacifique et durable qui doit passer par la mise en place d’un gouvernement. Les signataires de l’accord de Ritz Kinam II conviennent de mettre en place un gouvernement d’Union nationale dirigé par un premier ministre de consensus.

Dans un long document de 24 pages, ce groupe de leaders ont présenté la méthodologie du choix du nouveau premier ministre. Ce dernier, expliquent-ils, aura pour principale tâche de mettre fin aux troubles politiques récurrents qui sapent les fondements de l’État de droit, perturbent le fonctionnement régulier des institutions privées et publiques et menacent la paix sociale.

Selon ce même document, il revient au chef de l’État, Jovenel Moïse, de rechercher ce consensus avec les forces politiques et sociales organisées du pays afin d’initier lui-même le processus de dialogue devant aboutir à la formation du gouvernement de consensus. Et la mission de ce nouveau gouvernement est d’améliorer à travers des mesures concrètes et immédiates les conditions de vie de la population, soutiennent les hommes politiques proches du pouvoir.

Comment va-t-on choisir ce premier ministre ? Celui qui doit venir le prochain premier ministre doit inspirer confiance aux secteurs vitaux de la nation et faire preuve de loyauté républicaine et institutionnelle, et doit rassurer les partis en présence, peut-on lire dans le document .

bongu j7

Dans cette proposition de sortie de crise, il est clairement dit que le chef du gouvernement sera nommé par arrêté présidentiel. Puis, de concert avec Jovenel Moïse, il pourra former son cabinet ministériel après de larges consultations avec les forces vives du pays. Dans 72 heures, les forces politiques et sociales proposeront des hommes et des femmes qui doivent faire partie de ce gouvernement. Tout de suite après cette discussion, le président de la République et le premier ministre de consensus signeront un arrêté nommant le gouvernement qui aura une feuille de route détaillée.

Ce document issu des discussions de Ritz Kinam II est signé par plusieurs partis politiques, groupements et regroupements politiques et des organisations de société civile . Les partis politiques signataires, sont entre autres LAPEH, Verite, TÈT ANSAMM, PHTK, Ansanm Nou Fò, PARASSOL,Consortium, BOUCLIER , PATRAYIL et KID.

Emmanuel Thélusma

Nissan

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,495 other subscribers

Archives