Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Le président Jovenel Moïse annonce un task force pour combattre le kidnapping et l’insécurité

Le président Jovenel Moïse annonce un task force pour combattre le kidnapping et l'insécurité

Le président Jovenel Moïse annonce un task force pour combattre le kidnapping et l’insécurité. Il encourage la population à collaborer avec les forces de l’ordre.

Port-au-Prince , Haïti .- Lors d’une intervention diffusée sur la page Facebook de Juno7 dans le cadre du rendez-vous baptisé “Ti koze ak pèp la”, le président de la République assis dans un grand fauteuil a parlé des élections, de l’électrification du pays, des infrastructures routières et la division. Son intervention a débuté avec ses analyses et l’annonce de mesures visant à combattre les actes d’enlèvements qui se font de plus en plus réguliers ces derniers jours.

En parlant de l’insécurité, Jovenel Moïse a particulièrement mis l’accent sur l’augmentation des cas de kidnapping. En tant que président, je ne peux pas dire que le kidnapping est un outil politique de certaines personnes. Je sais au contraire que l’Etat doit apporter une réponse proportionnelle à ce phénomène qui touche plusieurs catégories dans la société.

Jovenel Moïse a appelé à analyser ce phénomène que connaît la société. “Quand on se met à enlever des enfants, des jeunes ou des adultes, il faut dire Halte là. C’est pourquoi le gouvernement et la police ont créé un task force pour apporter la solution à ce problème.

Toujours selon le président Jovenel Moïse , il faut non seulement procéder à l’arrestation de la personne qui a enlevé l’enfant de 10 ans [ à Carrefour] alors que sa mère l’emmenait à l’école mais les auteurs intellectuels, ceux qui veulent semer le chaos dans le pays. Ceux qui veulent donner l’impression que le pays est invivable.

“Je vous fait l’annonce que l’Etat est à pied d’œuvre. Je salue aussi les policiers, la police judiciaire, les unités spécialisées qui travaillent à la sécurisation de la population”, a déclaré le président qui reconnaît que la tâche est ardue et demande l’aide de la population haïtienne.

Le chef de l’Etat a par ailleurs plaidé pour un parfait mariage entre la population et la police nationale d’Haïti qui doit mettre la main au collet des délinquants (exécutants et auteurs intellectuels des crimes).

En savoir plus:

Une note pimentée de l’ANMH dénonçant l’arbitraire, l’irrespect de la loi-mere

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Plus de contenu