You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Actualités

Le TPS était provisoire et non permanent affirme Keneth Merten du département américain

Published

on

Photo Credit : US Embassy Haiti

Le gouvernement américain à travers le coordonnateur spécial pour Haiti auprès du département américain Kenneth Merten réaffirme la position de l’administration Donald Trump de mettre un terme au programme TPS. L’ex ambassadeur américain a fait ces déclarations sur les ondes de la voix de l’Amérique.

Dans la foulée, l’ambassade d’Haiti à Washington DC continue d’entreprendre des démarches auprès du département de la sécurité intérieure des États-Unis, afin d’obtenir un prolongement de 18 mois dans le bénéfice des ressortissants haïtiens.

Le département d’état américain continue d’afficher sa position en ce qui à trait a la fin de plusieurs programme humanitaires notamment le TPS mis sur pied après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Dans une courte déclaration sur la « Voix de l’Amérique », le coordonateur spécial d’Haïti au département d’État américain Keneth Merten, rappelle que le programme de TPS sur l’administration de Barack Obama était provisoire et non permanent. « Nous attendons l’évaluation du département de la sécurité intérieure des États-Unis qui doit arriver d’ici la fin de ce mois de Novembre… Nous sommes clair, le TPS était provisoire et non permanant balance Keneth Merten.

Les suspens se font sentir dans les communautés telles que la Floride, le Massachusets et New-York, 3 villes des États-Unis ou résident beaucoup plus de bénéficiaires du TPS.

L’ambassadeur haïtien à Washington, Paul Altidor se montre confiant que les autorités américaines vont prendre une décision favorable aux haïtiens. « Il y a des échanges en permanence avec les autorités, nous resterons optimistes tout en continuant nos initiatives au profit des ressortissants haïtiens explique le diplomate.

Par ailleurs, le département de la sécurité intérieure américain est en train d’évaluer s’il doit prolonger ou pas le programme de TPS. Le gouvernement haïtien à travers l’ambassade d’Haïti joue sur deux terrains en vue de forcer l’administration Trump à renouveler le TPS mais également pour exiger les parlementaires à travailler sur une nouvelle loi.

Lu 2 677 fois

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!