Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

L’Eglise Episcopale d’Haïti réclame la libération de Kettely Desulmé et son chauffeur enlevés à l’Arcahaie

L'Eglise Episcopale d'Haïti réclame la libération de Kettely Desulmé et son chauffeur enlevés à l'Arcahaie

L’Eglise Episcopale d’Haïti réclame la libération immédiate de Kettely Kerlegrand Désulmé et son chauffeur enlevés à l’Arcahaie le dimanche 6 juin 2021.

L’enlèvement jugé ciblé de la dame Kettely Kerlegrand Désulmé et de son chauffeur Chériel Luckensy devant l’Église Saint Thomas de l’Arcahaie le dimanche 6 juin 2021 semble préoccupé au plus haut point le Comité Permanent et les Autorités Ecclésiastiques de Eglise Episcopale d’Haiti, Communion Anglicane.

Dans un communiqué publié en date du 9 juin, l’Eglise Épiscopale condamne avec la plus grande rigueur l’enlèvement de Madame Kettely Kerlegrand Désulmé, et son chauffeur Chériel Luckensy au moment où la dame, membre de l’Église Saint Thomas de l’Arcahaie, s’apprêtait à participer à la masse du dimanche.

Réclamant la libération immédiate de Kettely et de son chauffeur Chariel, l’Eglise Episcopale d’Haiti, Communion Anglicane, enjoint le gouvernement d’endosser ses responsabilités pour que cessent ces actes criminels qui, de son avis, vont à l’encontre de sa Mission qui est le respect du droit à la vie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“Mme Kerlande Désulmé est membre de l’Eglise Épiscopale d’Haiti de cette commune. Son enlèvement et celui de son chauffeur viennent grossir la liste des victimes de l’insécurité et du banditisme dans le pays”, lit-on dans ce communiqué portant la signature du Révérend Père Fritz Désiré, président du Comité Permanent de l’Église Episcopale d’Haïti Communion Anglicane.

La situation sécuritaire ne s’améliore toujours pas à l’Arcahaie, une commune réputée jadis paisible et hospitalière. Des autorités communales, des organisations locales et des citoyens conservateurs ne cessent d’appeler à des efforts collectifs et engagés pour redorer le blason de la cité du drapeau devenue depuis peu, l’une des villes les plus instables du pays en matière de sécurité.

L'Eglise Episcopale d'Haïti réclame la libération de Kettely Desulmé et son chauffeur enlevés à l'Arcahaie

En savoir plus:

Le bitcoin devient une monnaie officielle du Salvador

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

“Au moins 90 personnes ont été kidnappées durant le mois d’avril”, rapporte le centre d’analyse et de recherche en droits humains (CARDH). Au moins...

Sécurité

Le Dr Jenny Édouard Pierre-Lys et son fils, enlevés samedi dernier puis séquestrés à Canaan 50 ont été libérés par la PNH. La police...

Insécurité

Nan yon nòt ki pote siyati Doktè Jacqueline Gauthier ak mesye Kenson Kaas, anonse ke Òganizasyon an  “Nos Petits Frères et Soeurs” ap fèmen...

Insécurité

Les derniers otages de l’église catholique, l’étudiant à la FASCH et l’ancien commissaire de la police nationale d’Haïti libérés . Enfin une bonne nouvelle...