Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Léogâne: des manifestants ont mis le feu à plusieurs bâtiments publics et privés

La désobéissance civile semble s’appliquer dans la ville de Léogâne. Ce jeudi 17 octobre, à la mi-journée, des manifestants ont incendié plusieurs institutions publiques et privées sous les regards impuissants de quelques policiers.

Parmi ces institutions, on peut citer le tribunal de paix, le Sous-Commissariat d’Anacaona y compris plusieurs véhicules, le bureau de l’Office National d’identification, le bureau d’Etat Civil, la Mairie, et la Radio Excellence FM, propriété du député de Léogâne, Jean Wilson Hyppolite.

“La radio est totalement incendiée. Des gens armés ont attaqué physiquement le Directeur Général de la Station qui est actuellement à l’hôpital à cause d’une fracture à la jambe. Les manifestants menacent de détruire tout ce que je possède”, déplore Jean Wilson Hyppolite, président de l’APR, bloc majoritaire au niveau de la chambre des députés.

“La tension est toujours de taille dans la ville, ce, depuis plus d’un mois. Il est totalement impossible d’entrer dans la cité d’Anacaona à partir du grand sud et du reste du département de l’Ouest”, explique l’ancien député de Léogâne, ancien Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince et opposant farouche au pouvoir en place,Me Jean Danton Leger.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“Des barricades sont dressées presque partout. Ce mot d’ordre sera maintenu tant que Jovenel Moïse est au pouvoir”, garantit Jean Danton Leger qui présente ses sympathies aux victimes de ces incidents.

Soulignons qu’une personne a été tuée et un agent de l’UDMO est sorti blessé dans le cadre de la manifestation de ce 17 octobre à Léogâne.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu