You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Santé

Les compléments alimentaires «On est en danger»

Published

on

Selon leurs étiquettes, les compléments alimentaires savent tout faire, ou presque, pour nous maintenir dans une forme éblouissante : lutter contre la fatigue, éviter la chute des cheveux, bien bronzer, faire baisser le cholestérol, voire se protéger du cancer…

Des effets indésirables ont toutefois été signalés. Alors, que sait-on exactement des compléments alimentaires ? Sont-ils bons pour notre santé ou représentent-ils un danger ? Les chercheurs répondent.

Même les incrédules se laissent tenter par les compléments alimentaires en se disant qu’une petite cure ne peut pas faire de mal, au pire, qu’elle n’aura aucun effet ! Pourtant, certaines études prouvent le contraire et mettent en avant des dangers…

Les compléments alimentaires séduisent. C’est un fait. Les chiffres le prouvent. Dans le cadre d’une étude de Santé menée depuis 2009,  les chercheurs ont constaté que 15 % des hommes et 28 % des femmes prenaient des compléments alimentaires au moins trois jours par semaine et que 60 % d’entre eux étaient consommés régulièrement depuis plus d’un an.

Les compléments alimentaires sont des « denrées alimentaires » et donc répondent aux obligations de la réglementation en vigueur sur les denrées. Les concentrations en vitamines et minéraux sont également réglementées avec des concentrations maximum définies.

En cas de surdosages, certains compléments peuvent être plus toxiques que bénéfiques. Attention donc à l’automédication et à la prise simultanée de plusieurs compléments qui peuvent contenir les mêmes nutriments ou vitamines.

Respectez les doses recommandées sur l’étiquetage, un surdosage en vitamines ne sert à rien car elles sont éliminées par le rein et peuvent parfois être plus toxiques que bénéfiques. En cas de maladie chronique avec un traitement au long cours, prévenez votre médecin traitant pour s’assurer de l’absence de contre- indication avec votre traitement de fond. Il peut également exister des allergies à certaines plantes présentes dans les compléments. Surveillez bien la tolérance du produit ! En cas de manifestation inhabituelle, parlez-en à votre pharmacien ou médecin.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!