Connect with us

Actualités

Haïti: L’essentiel de l’actualité du vendredi 24 avril 2020

Published

on

Haïti Actualité
Lait Bongu

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7.

1- Covid-19 – Haïti : 72 cas recensés, 10 nouveaux cas en 24 heures

“Après les derniers résultats des tests du laboratoire national, le MSPP informe la population que 10 nouveaux cas de Coronavirus ont été enregistrés en date du 22 avril 2020. Ce qui porte le bilan à 72 personnes testées positives officiellement au Covid-19, cinq décès et deux cas de guérison”, peut-on lire dans le communiqué # 26 du MSPP.

Passe au vert

Dans le bulletin numéro 25, le ministère de la santé publique a annoncé le décès d’un jeune homme de 32 qui était atteint du Covid-19. selon le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis :”la cinquième victime du COVID-19 a été confirmé par un prélèvement post-mortem effectué le lundi 20 avril 2020 à l’hôpital Albert Schweitzer (Verrettes, Deschapelles). Le jeune était arrivé en Haïti deux jours avant en provenance de la République dominicaine.”

Le département de l’Ouest reste le plus touché avec 47 cas.

2- Des leaders de l’opposition dénoncent une gestion catastrophique de la crise du Covid-19 par le gouvernement.

Le Secteur démocratique et Populaire et l’opposition institutionnelle, en conférence de presse, mercredi 22 avril à Delmas 64, a critiqué la façon dont l’administration Moïse/Jouthe assure la gestion de la crise provoquée par la pandémie du Covid-19. Pour ces leaders, il s’agit là “d’une gestion catastrophique” en raison notamment de la non-transparence et l’absence de contrôle constatés dans les dépenses liées à la gestion de la pandémie.

Pour l’ancien sénateur Youri Latortue les recommandations faites à l’État par l’opposition sur la bonne gouvernance visaient à rationaliser les ressources du pays. “L’État a déjà dépensé 714 millions de gourdes et 19 millions de dollars américains. Avant d’effectuer ces dépenses, le gouvernement Jouthe devrait avoir l’aval de la Cour Superieure des Comptes et de la Commission Nationale de Passation de Marchés. Mais rien a été fait. Des dépenses ont été engagées pour trèss peu de résultats jusqu’ici”, a égrené Youri Latortue qui se demande où sont passés les matériels commandés en Chine pour les 18 millions de dollars américains.

3- Protestation à Pétion-Ville malgré l’état d’urgence sanitaire

Ils étaient plus d’une centaine de commerçants des marchés “Telele et Kokoye” à manifester le jeudi 23 avril sur la route de Frères et dans certaines autres rues de la commune. Ils ont critiqué l’administration communale qui, pour limiter la propagation du Coronavirus, a décidé que les marchés publics fonctionnent mardi, jeudi et samedi.

En colère, ils ont dénoncé cette décision qui, selon eux, n’est pas dans leur intérêt. Pour exprimer leur mécontentement et leur envie de recommencer à fonctionner comme à l’accoutumée, ils ont brisé les séparateurs placés par la mairie dans ces espaces publics.

4- Le maire de Ganthier assure qu’il n’y a pas de malade atteint du Covid-19 en liberté.

Contrairement aux informations qui circulaient faisant croire qu’un des 68 déportés testé positif s’était réfugié dans la commune de Ganthier sont fausses, selon le maire principal de la commune. Le jeune homme, dans la vingtaine, John Gilson fils de l’ancien maire Gilson n’a pas été testé positif au Coronavirus.

“J’ai été informé qu’un des déportés s’était réfugié à Ganthier alors j’ai contacté le commissaire de police pour aller à sa recherche. Mais tôt ce matin, son père est venu me voir avec une copie du résultat de son test réalisé par le laboratoire national. Le test est négatif. Un peu plus tard, le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) a précisé que ce n’était pas lui qui s’était enfui”, nous a confié le maire principal Keller Polynice.

5- La Banque de l’Union Haïtienne et DEKA Groupe, lors d’une cérémonie ce jeudi, ont remis un chèque symbolique de 20 millions de gourdes à la Fondation Haïtienne des Maladies Endémiques/Centre Gheskio pour lutter contre le Covid-19.

Cet appui financier est octroyé à cette organisation non gouvernementale pour pouvoir poursuivre son combat contre le Coronavirus qui a déjà contaminé officiellement plus de 60 personnes en Haïti et causé 4 décès.

“On est heureux de pouvoir remettre ce chèque à la Fondation Haïtienne des Maladies Endémiques qui a une longue expérience dans le domaine de la santé en Haïti. On est également convaincu que cet argent va être bien utilisé dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et aussi dans d’autres projets au profit des générations à venir”, se réjouit Ariel Lévêque, la représentante de la BUH à cette cérémonie de remise qui s’est déroulée dans les locaux de la fondation à Delmas 48 en présence notamment de l’ambassadeur de la BUH, Jacques Bourjoly Junior dit Kako ; du Président de la fondation, Lionel Turnier et son trésorier.

6- UEH: une Commission Électorale pour élire un nouveau conseil

“Conformément à la charte électorale et aux dispositions transitoires régissant l’Université d’Etat d’Haïti, la commission électorale a été déjà mise en place par le Conseil de l’UEH pour procéder à l’élection du nouveau conseil”, peut-on lire dans un communiqué émanant de l’UEH. Cette entité qui est déjà à sa cinquième réunion de travail est composée de 5 membres.

La Commission qui recevra les dossiers des candidats du 4 au 25 mai prochain, se donne jusqu’au 17 juin 2020 pour proclamer, après contestation, les résultats définitifs. Un second tour est prévu le 5 juillet de la même année.

7- Haïti-PNH: le personnel administratif annonce la couleur

Les troubles et tumultes semblent loin de vouloir quitter les portes de la Police Nationale d’Haïti. Fatigués des mauvais traitements dont ils font l’objet, des membres du personnel administratif décident de prendre la voie de la révolte à l’instar du personnel policier. D’après ce que l’on sait, ce plan ne devrait pas tarder à prendre corps.

Sous le couvert de l’anonymat, un membre du personnel administratif a tout déballé à la rédaction de Juno7. Sans mâcher ses mots, il informe que cette entité vue comme oubliée de la PNH, nourrit une frustration de trop depuis que le gouvernement a choisi d’augmenter à 10 mille gourdes les frais sur la carte de débit du personnel policier sans même penser à ajuster les leur qui est encore à 5 mille gourdes.

8- Hypocrisie au sein des associations des patrons de médias, Yvenert Foeshter jette l’éponge

Le journaliste et patron de Radio Sans Fin, Yvenert Foeshter Joseph ne fait plus partie des groupes de directeurs de médias de l’AMIH dont il était membre.

Yvenert affirme avoir déposé depuis le 22 mars, une demande d’adhésion auprès de l’Association des Médias Indépendants d’Haïti pour son média: Radio Sans Fin. Une démarche qui s’est révélée vaine puisqu’il n’a reçu aucune réponse officielle, selon le texte .

Pire encore, le patron de RSF révèle avoir constaté une hypocrisie et une lutte de clans motivée par des intérêts mesquins au sein de l’AMIH et de l’ANMH (l’Association Nationale des Médias Haïtiens).

“Aucun développement n’est possible avec ces modes de comportement”,écrit le journaliste qui dit ne voir aucune différence entre ces deux associations regroupant dans la majeure partie les mêmes propriétaires sous d’autres nom de médias, révèle-t-il.

Advertisements

John F. Moreau (PDG) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Météorologiste)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 967,411 other subscribers

Commentaires

Archives

Advertisements

On en Parle