Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

L’OIM et la DIE ont inauguré le système MIDAS à l’Aéroport du Cap-Haïtien et à Ouanaminthe

L'OIM et la DIE ont inauguré le système MIDAS à l'Aéroport du Cap-Haïtien et à Ouanaminthe

L’OIM et la DIE ont inauguré le système MIDAS à l’Aéroport International du Cap-Haïtien et au poste frontalier à Ouanaminthe, avec le support du département d’État américain .

La Direction de l’Immigration et de l’Émigration (DIE) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont organisé, ce mercredi 12 mai,  une cérémonie d’inauguration des installations du Système d’information et d’analyse des données sur la migration (MIDAS) à l’Aéroport International du Cap Haïtien et au poste frontalier de la DIE à Ouanaminthe. La cérémonie s’est déroulé en présence de différentes personnalités, notamment du Directeur de la DIE, M. Joseph Cianciulli, du Responsable des Affaires Publiques de l’Ambassade des États-Unis en Haïti, M. Alexander Daniels, du Coordonnateur de l’AAN, M. Edouane Pierre et du Chef de Mission de l’OIM en Haiti, M. Giuseppe Loprete.

Développé en 2009 par l’OIM, le système MIDAS permet de collecter, analyser, traiter et stocker les informations des voyageurs en temps réel. Il a été mis en place dans le pays grâce au support du bureau de la population, de la migration et des réfugiés du département d’État américain qui y a contribué à hauteur de 13 millions de dollars US.

A partir des ordinateurs associés à des scanners pour passport, un lecteur d’empreintes et une web cam, le système MIDAS permet d’enregistrer les passagers plus rapidement. Et, leurs données sont conservées sur des serveurs. Il a déjà enregistré 40’852 voyageurs aux deux points frontaliers du 21 septembre 2020 au 30 avril 2021, a fait savoir l’OIM.

“Nous avons assisté aux inaugurations du système d’information et d’analyse des données sur la migration (MIDAS) à l’aéroport du Cap-Haïtien et à Ouanaminthe avec IOM Haitii, la Direction de l’Immigration et de l’Émigration et d’autres parties prenantes. Grâce au Bureau de la Population, des réfugiés et de la migration du Département d’État, MIDAS a contribué à renforcer le contrôle et la sécurité aux frontières”, a indiqué l’ambassade américaine dans une note.

Le MIDAS déjà installé à Malpasse facilite le passage des voyageurs grâce à la saisie automatique des informations biographiques et biométriques, et au travail de contrôle migratoire des agents de la DIE.

En savoir plus:

Wanament: Lanmò Péguy Siméon, 4 polisye an izolman

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

L’ambassade américaine et l’OIM ont fait un don de véhicules et motocyclettes à la Police des frontières (POLIFRONT). L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM),...

Actualités

Covid-19: Plus de 30 000 Haïtiens ont laissé la République dominicaine, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) Malgré les mesures de contrôle adoptées...

Actualités

L’organisation International pour les migrations à inauguré jeudi 23 novembre à Bélladère, son deuxième Centre de Ressources Frontalier (CRF). Cette structure doit permettre une meilleure identification,...