Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Malgré la menace des États-Unis, le Secteur Démocratique et Populaire maintient sa position

Secteur démocratique et populaire - L'opposition invite à la prudence face à la Covid-19 tout en réclamant la tête du président

En dépit des conséquences annoncées par les États-Unis pour ceux qui ne veulent pas participé aux élections qui seront organisées par le pouvoir en place , le Secteur Démocratique et Populaire dit maintenir ferme sa position.

Port-au-Prince , Haïti .- Moins de 24 heures après que les États-Unis d’Amérique via son ambassade à Port-au-Prince a proféré des menaces à l’encontre de toutes les entités de la vie nationale refusant de participer aux élections prévues par le Président Jovenel Moïse, l’aile dure de l’opposition réagit pour réitérer sa position et encourager une mobilisation nationale en vue de faire respecter la volonté dite populaire. Le Secteur Démocratique et Populaire fait partie des premières entités à répondre au tweet de l’ambassade.

Dans une note de presse acheminée à notre rédaction portant la signature de Marjory Michel, André Michel et Schiler Louidor, le SDP dit rejeter d’un revers de main la déclaration faite sur twitter par l’administration Trump qui selon lui, constitue un gifle pour la souveraineté nationale. Exprimant son ras-le-bol par rapport à cette intervention qu’il voit comme une sorte d’ingérence, le Secteur Démocratique et Populaire précise à l’attention de l’ambassade américaine que le Président Jovenel n’avait jamais l’intention d’organiser des élections dans le pays.

Juno7 Pub

Plus loin, le SDP a rappelé aux américains que les conditions ne sont pas réunies pour l’organisation d’élections dans le pays. Pour étayer sa thèse, le Secteur Démocratique et Populaire met en avant la recrudescence du phénomène de l’insécurité marquée notamment par la formation du G9, la dilapidation des 4.2 milliards de dollars du programme PetroCaribe entre autres.

“Face aux menaces américaines, le Secteur Démocratique et Populaire ne va pas se laisser faire”, écrit le SDP qui dit comprendre le choix des États-Unis de supporter des trafiquants de drogue, des assassins, au détriment de ceux qui luttent pour l’établissement d’un véritable État de Droit dans le pays.

Dans cette note, le SDP dit maintenir ferme sa position. Il promet aussi de s’impliquer davantage dans la lutte aux côtés de la population haïtienne tout en appelant celle-ci à intensifier la mobilisation afin de faire respecter sa volonté.

Juno7 Pub

En savoir plus:

Les épreuves officielles se tiendront comme prévu annonce le MENFP

Juno7 Pub

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu

Politique

 Pour l’ancien député Gary Bodeau il faut reporter la date des élections et finaliser le projet de référendum sur la constitution à la suite...

Politique

 Le Conseil Electoral Provisoire (CEP)programme l’enregistrement et la confirmation des partis et groupements politiques du 6 au 12 juillet 2021. En dépit des désaccords...

Politique

Référendum et élections: le premier ministre a.i Claude Joseph, accompagné de deux ministres délégués, visite plusieurs institutions étatiques en charge des questions du référendum...

Politique

 Le département d’État s’inquiète de l’insécurité et l’absence d’accord politique en vue de la tenue des élections. Les États-Unis, par le biais de Julie...