Connect with us

Actualités

Manifestant malmené à Pèlerin 5: des mesures conservatoires prises contre les 2 policiers identifiés

Published

on

Manifestant malmené à Pèlerin 5: des mesures conservatoires prises contre les 2 policiers identifiés 28
Barbancourt

L’enquête de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti concernant les actes de brutalité exercés par des policiers sur un manifestant inoffensif à Pèlerin 5 le dimanche 9 juin, commence à donner des résultats.

En effet, à la suite de l’interrogatoire de la victime, l’IGPNH a fini par identifier les deux policiers considérés comme les présumés auteurs de la bastonnade d’un manifestant.

“Un acte odieux qui ne fait pas honneur à l’institution, pour répéter Michel-Ange Gédéon, Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti.

Les deux présumés auteurs sont actuellement tombés sous des mesures conservatoires en attendant les conclusions de l’enquête en cours à travers laquelle leur sort sera fixé.

La rédaction de Juno7 a confirmé cette information auprès d’une source policière qui a requis l’anonymat.

Fix Clairin Lakay

Selon cette même source, des mesures conservatoires ont été prises également contre un haut gradé de la PNH. Ce haut gradé a été entendu dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’inspecteur de police Dominique Jacques immatriculé 95-05-03-01633, le 23 mai 2019 dont le corps a été découvert à proximité du pont Brache, à Léogâne.

Hier mercredi 12 juin, le Commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti, Michel-Ange Gédéon avait réitéré que sur son règne, la police sera toujours professionnelle et toutes les brebis galeuses auront ce qu’elles méritent conformément aux règlements de l’institution et aux lois de la République afin de conserver une bonne image de la PNH.

MG Motors 720
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,257 other subscribers

Archives