Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Massacre de Carrefour Feuilles: Pierre Richard Duplan, Fedenel Monchery et Jean René Lochard visés dans une plainte des parents des victimes

Du nouveau dans le dossier relatif au massacre survenu à l’impasse Eddy, Carrefour Feuille le 24 avril dernier. Des parents de victimes ont déposé une plainte formelle au parquet du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince ce mercredi.

Dans ce document signé par 7 avocats dont Marc Antoine Maisonneuve et Mario Beauvoir, les noms de Joseph  Pierre Richard Duplan et Fedenel Monchery en tête de liste.

Deux accusations consécutives dans deux massacres différents, simple coïncidence ou simple volonté pour ternir l’image de ces zélés du régime Tèt Kale, indexés au premier degré dans plusieurs rapports dans le massacre de La Saline du 13 novembre 2018 ayant fait plus de 70 morts ?

En tout cas, il faut retenir que les noms du  Directeur Général du MICT et du Délégué Départemental de l’Ouest, dominent l’actualité depuis des jours à la suite de la publication du rapport d’enquête de la DCPJ suggérant de décerner des mandats contre ces officiels et consorts pour leur implication présumée dans ce drame sanglant.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Autres personnalités indexées dans la plainte des parents des victimes du massacre de Carrefour-Feuilles, le ministre de l’intérieur et des Collectivités Territoriales Jean Marie Rénaldo Brunet et l’ancien ministre Fritz Jean Louis dont le nom a été cité dans l’affaire des 7 présumés mercenaires.  Tous, des proches du pouvoir Tèt Kale.

Les avocats des plaignants pointent du doigt aussi le député de la deuxième circonscription de Port-au-Prince, “Jean René Lochard, qui fournissait indications et moyens à Sony Jean, alias Tije pour effectuer des sales boulots au profit de ses intérêts politiques”.  Nous citons ici les propos de Maitre Mario Beauvoir, qui demande la levée immédiate de l’immunité du parlementaire afin qu’il puisse se présenter par devant la justice pour répondre des accusations portées contre lui.

Jean René Lochard qui, au lendemain de la neutralisation de Tije par la Police Nationale d’Haïti, avait nié toute relation avec le défunt chef de gang de Carrefour Feuilles qui avait organisé le massacre du 24 avril 2019 à l’ impasse Eddy faisant une dizaine de morts et une dizaine de blessés.

Avec cette nouvelle plainte, le Parquet a du pain sur la planche car les parents des victimes ne cessent d’exiger justice et réparation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu