Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Le pasteur Michel a été enlevé sur ordre du ministre Quitel, selon le RNDDH

Le pasteur Michel a été enlevé sur ordre du ministre Quitel, selon le RNDDH

Le pasteur Jean Ferret MICHEL a été enlevé sur ordre du ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Liszt QUITEL, selon le RNDDH

Le Réseau National de Défense de Droits Humains (RNDDH) a envoyé une lettre au directeur central de la police judiciaire, Frédéric Leconte, le 21 octobre 2021 pour lui faire part des détails en lien avec l’enlèvement suivi de séquestration contre rançon du pasteur Jean Ferret Michel, en date du 3 octobre. Le RNDDH révèle que cet enlèvement est un acte de vengeance du ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Liszt Quitel qui aurait été cocu.

Le RNDDH qui se fie à ses sources rencontrées, affirme  que l’enlèvement du pasteur Jean Ferret Michel  constitue en fait un acte de vengeance.   Selon le RNDDH, l’homme d’église a été enlevé sur ordre du ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Liszt QUITEL, qui fait également office de ministre de la Justice et de la Sécurité Publique depuis la révocation de son prédécesseur. 

Juno7 Pub

 Le ministre Liszt Quitel, selon le RNDDH,  reproche au pasteur d’avoir entretenu une relation amoureuse avec son épouse, la dame Barbara Quitel,  alias Barbie alors que les couples Quitel et Michel se fréquentaient régulièrement.

“La relation entre le pasteur Jean Ferret Michel  et Barbara Quitel  alias Barbie a d’ailleurs occasionné plusieurs scandales par le passé.  Cependant, depuis quelque temps, le pasteur avait mis fin à cette relation”, a rapporté l’institution qui mentionne qu’en  dépit de la décision du pasteur, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Liszt Quitel, avait fait savoir autour de lui qu’il lui ferait payer cet impair. 

Ainsi, selon ce qui a été rapporté au RNDDH avant et après l’enlèvement, des rumeurs circulaient autour de la préparation e la perpétration de cet acte barbare.

Le  RNDDH estime que, la  dame Barbara Quitel  alias Barbie est en mesure d’aider la Direction Centrale de la Police Judicinire (DCPI) dans son  enquête autour de ce dossier. En ce sens, il recommande  vivement au directeur de la DCPJ  d’auditionner la dame Barbara Quitel  alias Barbie, en vue de libérer les victimes et de mettre aux arrêts tous ceux qui ont participé à cet acte révoltant.

Le pasteur Michel a été enlevé sur ordre du ministre Quitel, selon le RNDDH

En savoir plus:

Le nouveau DG ai de la PNH promet de combattre l’insécurité

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

Libération de Serjo Massillon: le Réseau National de Défense des Droits Humains sollicite une enquête de l’inspection judiciaire. Dans un communiqué de presse daté...

Sécurité

Fritz Saint Fort, nouvel inspecteur général en chef de la PNH, a été installé dans ses fonctions Le ministre de la justice et de...

Insécurité

Kidnapping du pasteur Jean Ferret Michel, le RNDDH accuse le ministre Liszt Quitel dans une correspondance adressée au premier ministre. Le réseau national de...

Justice

Liszt Quitel installé dans ses fonctions de ministre a.i. de la justice et de la sécurité publique, fixe ses priorités Le directeur du cabinet...