Connect with us

Actualités

Migration: «Aidez-moi avec mon fils. Il est en train de mourir» , le cri d’une migrante haïtienne dans un camp de réfugiés mexicain

Published

on

Migration: «Aidez-moi avec mon fils. Il est en train de mourir» , le cri d'une migrante haïtienne dans un camp de réfugiés mexicain 26
La migrante haïtienne et son fils. | Photo Crédit : Maria de Jesus Peters-El Universal.
bongu j7
La vidéo d’une jeune dame, d’origine haïtienne, diffusée cette semaine sur le site web du média mexicain El Universal, fait le tour de la toile. Elle montre une mère en sanglot, le visage affligé par la douleur demandant de l’aide pour un fils gravement malade dont l’état de santé s’est aggravé depuis des émeutes survenues dans un centre de détention mexicain le mardi 25 juin dans le sud du pays.

Allongée par terre, observant l’extérieur à travers l’ouverture étroite d’une clôture, la dame, mère de deux garçons, l’un âgé de cinq ans et l’autre de quatorze mois, s’adresse aux journalistes dans l’espoir de trouver de l’aide après 10 jours de détention difficile.

«Mon fils est malade depuis plusieurs jours. Il a beaucoup souffert et nous aussi. Ils ne nous ont pas donné de nourriture. Il n’y a pas d’eau potable. Aidez-moi, aidez-moi avec mon fils. Il est malade. Mon fils est en train de mourir», crit-elle.

Mardi, au centre de détention Feria Mesoamericana de Tapachula reconnu pour être le plus grand de tout le Mexique, des centaines de réfugiés haïtiens et africains se sont révoltés pour dénoncer leurs mauvaises conditions de détention. Ils ont même tenté de s’échapper de ce centre d’immigration de fortune.

bongu j7

bongu j7

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement
1 Comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,171 other subscribers

Archives