Connect with us

Actualités

Le ministre des Affaires étrangères rencontre le corps diplomatique accrédité en Haïti

Published

on

Le ministre des Affaires étrangères rencontre le corps diplomatique accrédité en Haïti
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7
Actimed_728

Le ministre des Affaires étrangères rencontre le corps diplomatique accrédité en Haïti ce mardi

Le nouveau ministre des Affaires étrangères et des cultes, Dr Claude Joseph a rencontré, ce mardi 10 mars 2020 à l’hotel Kinam, les membres du corps diplomatique accrédités en Haïti.

A l’occasion de cette rencontre à laquelle ont pris part le nonce apostolique, les chefs de missions diplomatiques et consulaires, les responsables des organisations internationales, la répresentante du BINUH, Helen Meagher La Lime entre autres, Dr Claude Joseph a donné l’assurance que le gouvernement haïtien s’active pour lutter contre le coronavirus.

Le Bigot

Dans son discours de circonstances, le chancelier haïtien a mis l’accent sur le contexte international qui est marqué par un ensemble de défis dont celui du coronavirus (Covid-19). L’organisation mondiale de la santé (OMS) a averti déjà de la menace pour que l’épidémie se transforme en une pandémie. « Les conséquences d’une accélération de la propagation du coronavirus sont très inquiétantes. Conscient de cette nouvelle réalité, je tiens à vous assurer que notre gouvernement est en train de tout mettre en œuvre pour que nous soyons à la hauteur de ce défi colossal qui risque de frapper à nos portes. Nous tenons à informer nos pays amis que nous prenons des mesures conservatoires afin de nous prémunir du danger imminent », a-t-il assuré.

La persistance de la crise actuelle dans le pays oblige le nouveau gouvernement à donner des résultats le plus vite que possible. Le ministre Claude Joseph a souligné au passage qu’au niveau de la politique intérieure, le président de la République n’a jamais fait l’économie de l’effort de concertation dans la perspective d’un consensus national. « Nous avons la responsabilité de rétablir la paix sociale, d’assurer la sécurité de tous, d’atténuer les inégalités socio-économiques, d’assurer la relance de l’économie et de mettre le cap sur les élections. Le président s’engage a assuré la continuité de l’État, la pérennité et la bonne marche des institutions. Ainsi le gouvernement continue de faire du dialogue un de ses outils de travail afin de rétablir un climat propice au développement économique et social », a-t-il ajouté.

« Je voudrais profiter de l’occasion pour vous remercier de votre ferme solidarité, de votre franche collaboration et de l’indéfectible amitié dont vous faites montre à l’égard du peuple haïtien. Je suis impatiente de travailler avec vous afin de définir ensemble des voies et moyens pour continuer à soutenir l’action gouvernementale. En ma qualité de chancelier, je m’engage à travailler avec vous dans le grand esprit d’ouverture afin que nous puissions ensemble apporter des solutions appropriées à nos problèmes et permettre au gouvernement de mettre en application les lignes directrices contenues dans la feuille de route. Je compte sur le concours sincère de chacun de vous pour la réussite de la mission qui m’a été confiée. Je m’engage aussi à collaborer avec vous, en toute franchise, de façon à mériter votre estime », a précisé le nouveau chancelier haïtien dans discours.

Les propos du doyen du corps diplomatique

De son côté, le nonce apostolique, représentant du pape François en Haïti, Mgr Eugene Martin Nugent a précisé que le corps diplomatique est conscient de nombreux défis auxquels le gouvernement devra affronter. « Nous voulons confirmer à l’administration Moïse-Jouthe l’entière disponibilité et la bonne volonté des pays et institutions que nous représentons pour collaborer avec l’ensemble de l’équipe gouvernementale, les parties politiques et la société civile », a assuré Mgr Eugene Martin Nugent qui fait office de doyen du corps diplomatique.

Le ministre des Affaires étrangères rencontre le corps diplomatique accrédité en Haïti ce mardi 10 mars 2020

Au regard des évènements de l’année dernière et des prévisions surtout sur les plans humanitaires, économiques et sécuritaires, le nonce apostolique dit reconnaitre qu’il faut encore beaucoup de bonne volonté, davantage d’efforts concrets et d’engagement réel pour créer de meilleures conditions de vie et pour apaiser le climat national. Ceci en vue de permettre à la population, aux partenaires et investisseurs à reprendre confiance.

Advertisements

John F. Moreau (PDG) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Météorologiste)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 967,383 other subscribers

Commentaires

Archives

Advertisements

On en Parle