Connect with us

Actualités

Mise en continuation de la séance d’interpellation au sénat

Published

on

Mise en continuation de la séance d'interpellation au sénat 28
MG300

En dépit du vote de censure des députés au Premier ministre Jean-Henry Céant, les sénateurs n’entendent pas faire machine arrière.

Après avoir autorisé un juge de paix, Frantz Guiyo du tribunal de la section nord de constater la présence de Jean-Henry Céant à la salle de séance, le président du bureau Carl Murat Catave a décidé de reporter la séance d’interpellation au mercredi 20 mars entre 00 heure à 6 h PM.

Carl Murat Cantave qui affirme n’avoir pas été informé de la décision des députés, précise que les deux chambres sont indépendantes et la position de l’une ne peut en rien empêcher l’autre à avancer.

Le sénateur Evalière Beauplan de son côté qualifie d’inélégante et anticonstitutionnelle la décision de la chambre des députés d’organiser sa séance parallèlement à celle du Sénat. L’élu du Nord-Ouest se base sur l’expérience des députés pour leur demander de tout corriger car dit-il, le pays est aujourd’hui bloqué par des hommes de loi.

Actimed_728

MG300
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,806 other subscribers

Archives