Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

“N ap Mache Pou Lavi” encourage une médiation nationale pour une solution à la crise.

"N ap Mache Pou Lavi" encourage une médiation nationale pour une solution à la crise.

“N ap Mache Pou Lavi” encourage une formule devant amener à une médiation nationale pour une solution à la crise.

Selon l’initiative “N ap Mache Pou Lavi”, les plus vulnérables sont ceux qui font les frais dans cette situation de crise que connaît Haïti actuellement et qui a trop duré. Dans une position de principe publiée le dimanche 16 mai, elle encourage vivement les protagonistes à faciliter une formule devant amener à une médiation nationale pour une solution à la crise.

Cette position n’exclut pas la nécessité, selon “N ap Mache Pou Lavi”, de poursuivre la mobilisation populaire initiée depuis le 10 décembre 2020 pour le respect de la Constitution et des principes de l’État de droit.

Pour étayer sa thèse, elle énumère plusieurs positions et faits évoqués par des entités tant nationales qu’internationales concernant la crise haïtienne. Parmi elles, l’initiative “N ap Mache Pou Lavi”, mentionne la rupture de l’ordre démocratique en Haïti; La destruction systématique des familles haïtiennes par le kidnapping, la déshumanisation, les massacres et assassinats en toute impunité ; les mobilisations populaires exigeant le respect de la Constitution et des principes de l’État de droit.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Aussi, s’appuie-t-elle sur la lettre de la Direction Politique de l’Opposition Démocratique( DIRPROD) adressée en date du 23 avril 2021 à Madame l’Ambassadeur Elisa Ruiz Dias Bareiro, présidente du Conseil permanent de l’OEA; La déclaration conjointe du 26 avril des regroupements et partis politiques En Avant, Entente Nationale pour une Transition de Rupture, Forces Nationales Démocratique(FND), MTVAyiti et Operasyon Tèt Ansanm; Les déclarations et positions de la coopération internationale dont : le gouvernement et le congrès américains, le Conseil permanent de l’OEA, le Conseil de sécurité des Nations unies, le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, l’Organisation internationale de la Francophonie, sur la gravité de la crise haïtienne, recommandant une solution concrète.

Soulignons que « Nap #Mache Pou Lavi » ( Marchons Pour la Vie) est un mouvement de la société civile haïtienne regroupant, entre autres, des personnalités de la société civile ; des organisations syndicales, de droits humains et de la basoche (Barreaux et avocats) ; des organisations et mouvements populaire et de la jeunesse. Le document dont il est question a été acheminé à notre rédaction par Me Gédéon Jean du CRDH.

À moins de deux mois de l’organisation du référendum constitutionnel, aucun accord n’est encore trouvé entre les protagonistes alors que la crise perdure. En l’absence d’une solution concertée et patriotique, le pays risque de connaître une fin d’année pire que celle de 2020.

"N ap Mache Pou Lavi" encourage une médiation nationale pour une solution à la crise.

En savoir plus:

Rutshelle Guillaume nous parle de son nouvel album baptisé : Quoi qu’il advienne (QQA)

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Culture

Le Comité Représentatif des Danseurs en Haïti rend hommage à Nancy Dorléans et Sébastien Petit, les deux jeunes retrouvés morts à Tabarre Le Comité Représentatif...