Connect with us

Actualités

Nomination de Fritz William Michel: le groupe des 4 sénateurs dénonce une démarche irresponsable loin de pouvoir résoudre la crise actuelle

Published

on

Flash infos
Jac
Plus de 72 heures suivant la nomination du citoyen, Fritz William Michel, comme nouveau Premier ministre d’Haïti, des réactions négatives continuent de surgir de partout.

Ce jeudi, le groupe des quatre sénateurs représentant l’aile dure de l’opposition au niveau du Grand Corps, est sorti de son mutisme pour désapprouver une nomination qui selon Evallière BEAUPLAN, Nènel CASSY, Antonio CHERAMY et Ricard PIERRE, s’avère être “une étonnante démarche qui intervient dans un contexte où la population haïtienne et nous sénateurs de l’opposition adressons des revendications qui constituent le noeud gordien de la crise, à savoir : la démission du Président Jovenel Moise ; la réalisation du procès Petro-Caribe ; la tenue d’une Conférence Nationale Souveraine ; le jugement des auteurs des massacres de la Saline; la mise en place d’un Gouvernement de Transition; et, l’adoption de mesures d’urgence afin de soulager la souffrance de la population”.

La stupéfaction du groupe des quatre sénateurs était plus grande lorsqu’ils avaient apris par voix de presse que cette nomination fait suite à une consultation entre Jovenel Moïse et les présidents des deux branches du parlement, en l’occurrence Carl Murat Cantave et Gary Bodeau dimanche dernier.

“Monsieur le Président,
Il est incompréhensible qu’au lieu d’adresser avec les autres forces vives de la Nation ces revendications, vous vous êtes livré au cours de ces machinations à un partage de pouvoirs qui, de toute évidence, n’est pas dans l’intérêt du peuple haïtien. Le groupe des 4 sénateurs de l’opposition dénonce et condamne énergiquement cette démarche qui est loin d’être celle d’un acteur responsable.La crise actuelle est profonde et n’a rien à voir avec la mise en place d’un nouveau Gouvernement”, déclare les sénateurs de la République qui disent refuser catégoriquement de s’associer à pareille entreprise”.

“Monsieur le Président, nous tenons à réaffirmer que l’équipe au Pouvoir a échoué et a perdu toute crédibilité aux yeux de la population. En ce sens,nous exhortons les différents acteurs y compris vous-même et les organismes internationaux à pénétrer le sens de la bataille du peuple haïtien qui réclame le départ du Président Jovenel Moïse et la mise en place d’un nouveau système”, conclut les sénateurs de l’opposition.

Officier

Jac

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,463 other subscribers

Archives