Connect with us

Actualités

Nomination de Jean Michel Lapin comme Premier ministre a.i : Jean-Henry Céant évite un imbroglio constitutionnel au pays

Published

on

Nomination de Jean Michel Lapin comme Premier ministre a.i : Jean-Henry Céant évite un imbroglio constitutionnel au pays 31
Jean Henry Céant | (photo archive)
MG Motors 720
518 views

Depuis le vote de censure de la chambre des députés, le président de la République Jovenel Moïse n’avait plus Jean-Henry Céant dans son agenda. Pour le remplacer, il a nommé par arrêté présidentiel Jean Michel Lapin Premier ministre a.i., lui qui détient le portefeuille de ministre de la communication et de la culture.

Dans la foulée, Jean Henry Céant qui constate son incapacité à changer le cours des choses, accepte enfin de démissionner.

Dans une correspondance adressée ce jeudi au chef de l’État, le leader de “Renmen Ayiti” écrit ce qui suit: ” je viens de lire dans le journal Le Moniteur # 42 du 21 mars 2019, la nomination de Monsieur Jean Michel Lapin comme Premier ministre a.i. pour liquider les affaires courantes. J’en ai pris acte. Pour éviter au pays, qui a tant besoin de paix, un imbroglio constitutionnel, j’ai l’avantage de vous donner ma démission comme Premier ministre”.

L’on est en droit à présent de se questionner sur l’avenir et l’utilité de l’action en justice des avocats de Jean-Henry Céant.

Barbancourt

Lait Bongu

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,835 other subscribers

Archives