Connect with us

Actualités

L’opposition politique lance l’opération “assaut démocratique” à partir de ce dimanche soir

Published

on

L'opposition politique lance l'opération "assaut démocratique" à partir de ce dimanche soir 29
Actimed_728
1,652 views

Lors d’une conférence de presse donnée ce dimanche après-midi, la frange de l’opposition politique réunie au sein de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti annonce une nouvelle étape dans sa bataille visant la démission de Jovenel Moïse.

C’est ainsi qu’elle a lancé une nouvelle opération pour la semaine de mobilisation du 3 au 9 novembre baptisée “assaut démocratique”.

En prélude à cette opération qui prévoit un blocage total, très tôt lundi, de toutes les activités à travers le pays, l’un des Porte-Paroles de l’Alternative, l’avocat André Michel s’est adressé à la population en ces termes:
“Je vous parle en tant que frère et ami. Rentrez chez vous! Ne restez pas dans les rues au-delà de 7 heures ce soir. Nous ne voulons que personne soit victime. Où que vous soyez, rentrez chez vous. Ne vous laissez pas tromper par les fausses garanties données par les autorités qui ne contrôlent plus rien”.

Parallèlement, André Michel qui demande aux militants de saisir tous les véhicules des officiels du gouvernement démissionnaire, plaide à nouveau pour plus de discipline et d’ordre dans la lutte dite populaire. “Il faut protéger les enfants, les femmes enceintes, les vieillards, les ambulances, journalistes(…)”, déclare l’homme de loi s’adressant aux protestataires.

De son côté, le Sénateur Youri Latortue, a encouragé la police à être solidaire de la population en vue d’obtenir, dans un avenir proche, la démission du chef de l’Etat qu’il accuse d’avoir utilisé des fonds réservés aux policiers, soit 5 millions de dollars américains, pour louer des hélicoptères et payer les services de présumés mercenaires.

Actimed_728

“A cause de ce scandale, le Président qui perd le support de beaucoup de pilociers, utilise des agents de l’USGPN, de l’armée, sur ordre du ministre de la Défense, Enold Joseph et du colonel Jodel Lessage, Commandant en chef des FAd’H pour faire répression sur la population”,alerte Youri Latortue.

Nenel Cassy et Sorel Jacinthe, respectivement sénateurs des Nippes et de la Grand’Anse, ont plaidé pour la poursuite de la mobilisation sur tout le territoire national.

“Nous prendrons notre responsabilité. Nous resterons vigilants, attachés à notre objectif. Nous sommes arrivés à un point de non retour. À ce carrefour, il nous faut renforcer la bataille car nous marchons droit vers ce que nous souhaitions tous: la démission de Jovenel Moïse”, dit le sénateur Nenel Cassy.

“Où que vous soyez, mobilisez-vous! Nous, au niveau de l’Alternative, sommes prêts à destituer Jovenel Moïse”, Martèle Sorel Jacinthe, ancien allié du régime PHTK.

Si l’on peut se fier à l’annonce de l’opposition politique, le pays devrait s’attendre à une neuvième semaine lock à partir de ce lundi 4 novembre.

Lait Bongu

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,081 other subscribers

Archives